Publicité

24 octobre 2020 - 06:00

Rendez-vous éducation

Des portes ouvertes virtuelles au collège Montmorency, le 10 novembre

Par Salle des nouvelles

Dans le contexte de pandémie actuelle, le Collège Montmorency a dû revoir sa très appréciée formule de portes ouvertes automnales. Attirant habituellement des milliers de visiteurs en une soirée, le seul cégep lavallois propose, le 10 novembre prochain de 18 h à 21 h, des portes ouvertes 100% virtuelles. 

C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour les élèves de cinquième secondaire ainsi que les adultes, qui ont l’intention de faire une demande d’admission au Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM) pour la session d’automne 2021

Dans cette formule revisitée, les participants peuvent :

· explorer les départements d’enseignement selon leurs intérêts grâce à des webinaires par programmes (28 programmes offerts);

· discuter avec des étudiants et des professeurs passionnés grâce à des séances de clavardage;

· visionner des capsules vidéo présentant certains programmes et départements du Collège;

· visiter, comme s’ils y  étaient, les installations du Collège;

· avoir des réponses à leurs questions en parlant avec les professionnels du Collège au sujet de l’admission, des activités étudiantes, des centres d’aide, des services aux étudiants, de la cote R, des conseils d’orientation, des prêts et bourses, des cours dispensés à la formation générale, des équipes sportives, de l’alternance travail-études, etc..

Pour en savoir plus, visiter le www.cmontmorency.qc.ca/portesouvertes, pour en savoir plus, s’inscrire à l’événement et obtenir un lien de connexion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.