Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2018 - 12:32

Réunion extraordinaire du Conseil s'adressant à des irritants de longue date

Les élus, constituant dorénavant la majorité, accueillent favorablement l'adoption de trois motions distinctes à la réunion extraordinaire du Conseil de mercredi soir en relation avec Les mesures d'apaisement de la circulation (MAC), plan directeur des pistes cyclables et accès aux autoroutes 13 et 15 par l'autoroute 440.

« Au cours des dernières semaines, nous avons insisté sur le fait que des mesures devaient être prises pour s'assurer que nous, les fonctionnaires élus et non élus, répondent efficacement aux préoccupations soulevées par les Lavallois », a expliqué Aline Dib. « Mercredi soir, nous avons traité efficacement, et à l'unanimité dans deux des trois cas, des irritants de longue date. Nous devons maintenant bâtir à partir de ce succès ».

Les résolutions ont porté sur les points suivants:

1. Mettre fin au volet prévoyant l'ajout de bandes bleues et blanches du programme de mesures d'apaisement de la circulation, effacer les bandes existantes et favoriser des mesures plus probantes, durables et dans le respect des milieux d’implantation.

2. De mandater les services de la Ville afin de revoir «Le plan directeur des pistes cyclables» concernant l’aménagement des pistes cyclables sur les boulevards Saint-Martin, Saint-Elzéar et Dagenais (entre l'avenue Francis-Hugues et l'Autoroute 15) afin d’en améliorer la sécurité et de favoriser la fluidité du réseau cyclable.

3. Interpeller les élus provinciaux de Laval afin que le gouvernement du Québec et la Ville de Laval travaillent ensemble dans l’optique d’ajouter des voies pour accéder aux autoroutes 13 et 15, et ce à partir de l'autoroute 440.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.