Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 septembre 2018 - 14:30

Élections provinciales 2018

Ouverture officielle du local électoral du Parti Québécois dans Laval-des-Rapides

Les militants et militantes du Parti Québécois de la circonscription de Laval-des-Rapides se sont réunis samedi le 1er septembre pour l’ouverture officielle du local électoral. Ce dernier est situé au 34-i boul. Cartier Ouest à Laval, près du métro Cartier.

Cette ouverture sous forme d’épluchette de blés d’Inde a accueilli Frédéric Bastien, historien et auteur de La Bataille de Londres, qui a prononcé un discours sur le régime canadien constitutionnel et son impact dans la vie de tous les jours.

Le candidat de la circonscription de Laval-des-Rapides, Jocelyn Caron, a profité de cette occasion pour mobiliser les partisans du Parti Québécois : « Ici à Laval-desRapides, la course sera serrée. La venue à Laval du chef et de la vice-cheffe du Parti Québécois au 2e jour de la campagne électorale n’y est pas étrangère. Tout est possible pour faire élire un député du Parti Québécois dans Laval-des-Rapides. J’invite tout citoyen et citoyenne souhaitant échanger avec moi, avoir de l’information sur les propositions du Parti Québécois ou encore s’impliquer durant cette campagne à venir au local électoral ou à me contacter ».

Pour contacter le candidat : [email protected] ou (450) 239-0346. Pour en savoir plus, visitez le www.jocelyncaron.quebec. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.