Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 12:00

Monique Sauvé dévoile son engagement pour les aînés lavallois

Par Salle des nouvelles

La députée et candidate pour le Parti libéral du Québec (PLQ) de Fabre, Mme Monique Sauvé, a dévoilé lundi son troisième et dernier engagement pour les aînés de la circonscription. Elle s’engage à assurer un meilleur soutien aux aînés et aux proches aidants de la circonscription de Fabre via le crédit d’impôt pour le maintien à domicile.

Depuis trois ans, nombreux aînés lui ont exprimé l’iniquité liée aux critères d’admissibilité du présent crédit d’impôt pour maintien à domicile. Le gouvernement libéral avait déjà signifié son intention de réviser cette mesure fiscale.

Pour la candidate, améliorer le crédit d’impôt pour le maintien à domicile doit faire partie des priorités du prochain gouvernement libéral.

« J’ai dit lors de mon lancement de campagne que je pouvais mettre un visage sur chacun de mes engagements. Pour celui-ci je remercie grandement, entre autres, Mme Young et à tous les aînés que j’ai rencontrés pour leur belle contribution. Je souhaite, par cet engagement, pouvoir améliorer la qualité de vie de nos aînés. Leur préoccupation est devenue mon engagement envers eux », souligne Mme Sauvé.

La candidate rappelle qu’il est très important pour les citoyens de se prévaloir de leur droit de vote le 23 et 24 septembre par anticipation et le 1er octobre pour le jour de vote ! Les citoyens peuvent
contacter son local de campagne électorale afin de connaître les différents lieux pour voter.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.