Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 septembre 2018 - 08:32 | Mis à jour : 15:56

Inquiètes pour leur CRP advenant que les libéraux reprennent le pouvoir

Les familles interpellent M. Couillard

Par Salle des nouvelles

Dans une ultime mobilisation à la veille des élections et en présence de représentants des 3 groupes d’opposition, les familles de Laval expriment leur grande inquiétude devant la perspective de voir les libéraux reprendre le pouvoir.

En effet, malgré l’appui et les nombreuses interventions de Mme Francine Charbonneau, ministre responsable de la région de Laval, elle n’a pas réussi, en 4 ans de mandat, à ce que son gouvernement fasse débloquer un financement adéquat et récurrent pour le seul centre de ressources périnatales (CRP) à Laval.

Comble de l’incompréhensible, Mme Charbonneau nous a toujours assurés de l’appui de l’ensemble de la députation de Laval qui, il est utile de le souligner, sont tous de l’équipe libérale de M. Couillard.

De plus, il y a unanimité autour de la nécessité d’un CRP dans la 3ème plus grande ville du Québec. Le projet d’un CRP se développe depuis 2008, il a fait l’objet d’une cible prioritaire dans le Projet clinique de la région, son démarrage a été soutenu et financé par 5 grands partenaires régionaux, dont Ville de Laval, il est appuyé par plus de 300 membres de la Coalition Pour nos bébés et 1 234 signataires d’une pétition déposée à l’Assemblée nationale en 2017.

Onze partenaires nationaux et régionaux ont aussi manifesté leur appui, tandis que les 3 groupes d’opposition se sont exprimés clairement pour le financement adéquat et récurrent du CRP.

En effet, de passage dans les locaux de Mieux-Naître à Laval le 2 août dernier, M. François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, s’est engagé à sauver l’organisme et à le financer de manière récurrente.

De son côté Jean Trudelle, candidat de Québec solidaire dans Mille-Îles, a rappelé que la mission de Mieux naître à Laval correspond tout à fait à la vision que porte QS des soins de santé : miser davantage sur la prévention et surtout, sur les services de proximité.

Quant au Parti Québécois, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de notre organisme, le 13 septembre dernier, M. Michel Lachance, candidat du PQ de Mille-Îles, a déclaré : « le Parti Québécois vous a toujours appuyé et continuera de le faire aussi longtemps que vous n’obtiendrez pas un financement récurrent et adéquat ».

Mme Diane Lamarre, porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, a également rappelé : « C’est sous le PQ que les CRP ont vu le jour et qu’ils se sont développés depuis 1998 et, dès que les libéraux ont pris le pouvoir en 2003, ce programme a été freiné et s’est même fragilisé. C’est une honte de bafouer ainsi les besoins primaires des parents et le soutien essentiel aux familles lors de cette période si sensible pour le développement des enfants. »

Les familles de Laval implorent M. Couillard de les rassurer et, s’il reprend le pouvoir, de garantir le financement adéquat et récurrent de leur unique ressource communautaire spécialisée en périnatalité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.