Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2018 - 15:12 | Mis à jour : 19:44

Le maire de Laval salue la victoire de la Coalition Avenir Québec

Par Salle des nouvelles

Prenant acte des résultats de la campagne électorale provinciale, le maire de Laval, M. Marc Demers, a tenu à féliciter la Coalition Avenir Québec pour sa victoire.

« En mon nom et au nom de tous les citoyens de Laval, je félicite M. François Legault pour son élection à titre de Premier ministre du Québec. Tout au long de cette campagne, les différents partis politiques ont eu l’occasion de faire valoir leurs engagements et leurs visions du Québec. De notre côté, nous avons rencontré les différents partis afin de leur faire part des priorités lavalloises, qui comprennent notamment des mesures pour améliorer la mobilité durable, le transport collectif et le logement abordable. Ces priorités sont celles des Lavallois et nous souhaitons manifester au nouveau gouvernement notre vif intérêt à travailler avec lui, dans un esprit ouvert et collaboratif, à améliorer ensemble la qualité de vie des Lavallois », a déclaré le maire Demers.

Le maire de Laval a également salué la réélection de Francine Charbonneau (Mille-Iles), Guy Ouellette (Chomedey) Monique Sauvé (Fabre), Jean Rousselle (Vimont), Saul Polo (Laval-des-Rapides) de même que l’élection de Christopher Skeete (Sainte-Rose), comme députés de l’Assemblée nationale, qui veilleront à représenter fièrement leurs concitoyens dans lavallois.

« Il m’apparaît aussi essentiel de remercier tous ceux et celles qui ont fait campagne au cours de ces dernières semaines. Peu importe leur allégeance, ils ont participé à la vie démocratique et offert leurs services à la population. Ne serait-ce que pour cette raison, qu'ils aient perdu ou gagné, ils méritent tous et toutes notre estime » a conclu le maire de Laval, Monsieur Marc Demers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.