Publicité
27 avril 2019 - 14:00 | Mis à jour : 28 avril 2019 - 10:08

Politique municipale

Le comité exécutif en bref

Les membres du comité exécutif souhaitent informer la population de certaines décisions prises lors de la séance publique tenue le 24 avril 2019.

Plan directeur du Centre de la nature

Le comité exécutif a accepté de recommander au conseil d’adjuger un contrat de 258 693,75 $ (taxes incluses) à AECOM Consultants en échange de services professionnels d’architectes paysagistes pour la préparation d’un plan directeur du Centre de la nature.

L’objectif de ce cadre de développement est de positionner ce centre comme un grand parc urbain du Québec. Maintenant que la vision et la mission du Centre de la nature ont été établies par un comité de travail évoluant sous la supervision du Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social (CLSDS), et en cohésion avec le plan stratégique, un plan directeur est nécessaire en vue d’orienter la mise en valeur du parc, de même que la programmation des activités offertes.

Travaux d’aménagement et de mise en valeur du bois de la Source

Les membres du comité ont accepté de recommander au conseil d’adjuger un contrat de 458 186,88 $ (taxes incluses) à BC2 Groupe Conseil en vue des travaux d’aménagement et de mise en valeur du bois de la Source. Le contrat prévoit des services professionnels multidisciplinaires pour la préparation du plan directeur, des études, des plans et devis ainsi que du soutien en matière de communications.

Le bois de la Source est un vaste territoire forestier d’environ 40 hectares situé à Fabreville. Le présent mandat vise d’abord à mener les études préparatoires et à élaborer un plan directeur qui complètera le plan d’ensemble des aménagements du bois de la Source adopté par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Il comprend aussi la réalisation des plans et devis ainsi que les services reliés à la mise en œuvre des aménagements qui seront proposés.

Ce projet de prise en charge complète et de revitalisation d’un territoire forestier prévoit, entre autres, la réalisation de sentiers multifonctions s’intégrant harmonieusement au milieu naturel, la restructuration du réseau de sentiers pédestres ainsi que la mise en valeur des milieux humides et d’une érablière à sucre.

Réhabilitation de plusieurs rues

Le comité exécutif a convenu de recommander au conseil d’adjuger un contrat de 6 969 962,02 $ (taxes incluses) à UNIROC Construction pour les travaux de réhabilitation des infrastructures urbaines sur différentes rues de la ville de Laval : l’avenue Bazin, les rues de la Victoire, de Medoc, Léon, Donck, Joseph-Prévost et Saint-Luc ainsi que la 14e Rue. Les travaux incluent le remplacement ou le gainage de la conduite d’aqueduc ainsi que la réfection de la chaussée.

Ils comprennent aussi les réparations locales ou le remplacement de conduites d’égouts, recommandés à la suite de l’inspection de ces conduites par caméra. Ce contrat figure parmi une série de contrats visant à réaliser des réhabilitations multiples prévues cet été sur le territoire de Laval.

Éclairage dans les parcs Baron et Berthiaume-Du Tremblay

Le comité exécutif a accepté d’adjuger un contrat de 148 038,21 $ (taxes incluses) à Ondel pour les travaux d’ajout d’éclairage dans le parc Baron et le parc Berthiaume-Du Tremblay. Ondel fournira donc les services liés aux articles des massifs de fondations, des conduits, des unités d’éclairage et de la remise en état des lieux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.