Publicité
6 novembre 2019 - 06:00

Bâtiments de grande hauteur

Laval veut assurer une meilleure intégration architecturale

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal a adopté hier un règlement visant à assujettir les permis pour la construction et les permis pour l’agrandissement de tous bâtiments de 12 étages et plus, et de certains bâtiments de 4 étages et plus, à l’approbation d’un plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA).


« Ce règlement est en cohérence avec la vision d’aménagement et d’encadrement des projets en hauteur soutenue par la Ville de Laval depuis 2016. Il permettra notamment d’encourager la réalisation de projets d’architecture de qualité, innovants, et contribuant à l’identité collective lavalloise, en plus d’assurer une meilleure intégration avec les bâtiments voisins », a souligné Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose et membre du comité exécutif.

Quels bâtiments visés ?

Le règlement sur le PIIA cible les demandes de permis pour la construction d’un nouveau bâtiment ou pour l’agrandissement d’un bâtiment existant :

  • de 4 étages et plus implanté sur un terrain situé en tout ou en partie dans la zone de 250 mètres bordant la rivière des Prairies, la rivière des Mille Îles et le lac des Deux Montagnes;

  • présentant un écart de 3 étages et plus avec un bâtiment situé sur un terrain adjacent;

  • de 12 étages et plus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.