Publicité
25 novembre 2019 - 09:00

La Ville de Laval maintien sa cote de crédit « AA »

La firme de notation S&P Global confirme la saine gestion des finances publiques lavalloises

Par Salle des nouvelles

La firme de notation S&P Global ​ a annoncé maintenir sa cote « AA » avec une perspective stable, qui permet à la Ville de conserver la meilleure cote pour une municipalité au Québec. Déposée le 21 ​novembre dernier, cette cote s’appuie sur la continuité de la ville à maintenir, au cours des deux  prochaines années, un niveau de dépense qui répondra à sa croissance locale sans créer une pression budgétaire additionnelle et tout en maintenant des liquidités à un niveau sain pour la Ville.

Avec une hausse de sa population, de ses activités et de ses investissements, la Ville de Laval sera en mesure de répondre aux besoins grandissants des citoyens lavallois, et ce, tout en continuant de démontrer des pratiques de gestion financière rigoureuses.

« Cette cote est le reflet d’efforts créatifs, stratégiques et concertés entre le conseil municipal et l’Administration afin de faire de Laval une ville prospère et responsable dans sa gestion des fonds publics. Nous continuerons à travailler pour tous les Lavallois et à rester à l’écoute de leurs besoins. Nous avons le devoir de mettre en œuvre des projets et des investissements qui tiennent compte de la capacité de payer des citoyens et qui permettent de leur offrir une ville durable, sûre et animée et saine », a souligné Marc Demers.

L’administration municipale lavalloise explique, chaque année, s’engager à être transparente dans ses investissements et dans ses dépenses. La cote S&P Global démontre que la Ville de Laval possède la capacité de respecter ses engagements tout en s’assurant que le niveau de sa dette demeure prévisible et sous contrôle.​

 

Pour consulter le Rapport S&P.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.