Publicité
26 novembre 2019 - 11:29 | Mis à jour : 11:43

District électoral Marc-Aurèle Fortin

Michel Trottier remporte l'élection partielle avec 35,3% des suffrages

Par Salle des nouvelles

« Ça nous confirme que notre travail d’opposition est estimé et essentiel », a lancé Michel Trottier, candidat gagnant de l’élection partielle du dimanche 24 novembre, dans le secteur Marc-Aurèle-Fortin. Il a obtenu 1501 votes (35,3 % des suffrages exprimés), une majorité de 82 voix sur Bruny Surin.

La candidate d’Action Laval, Francine LeBlanc, a achevé la course à 250 voix du vainqueur. Quatrième et dernier candidat, Gabriel Vellone a fait les frais de cette partielle qui a pris des allures d’élections de mi-mandat, avec moins d'une centaine de voix.

Un taux de participation de 25,8%

Des 16 501 électeurs inscrits sur les listes électorales du district, Élections Laval a recensé 4254 bulletins valides, ce qui représente un taux de participation de 25,8 %.

Au lendemain de sa victoire à l’élection partielle dans le district Marc-Aurèle-Fortin, Michel Trottier, chef de Parti Laval, a expliqué comprendre que les Lavallois et Lavalloises souhaitent voir des changements importants dans la manière dont sont gérées les affaires municipales : « Les gens veulent plus de transparence, de projets qui aboutissent, de service de qualité, d’infrastructures de quartier, d’écoute de la part de leurs élus. C’est ce que je m’engage à leur offrir au cours des deux prochaines années. »

Lutte serrée

Les trois partis actuellement représentés au conseil municipal ont mené une lutte serrée tout au long de la soirée. Michel Trottier a félicité Bruny Surin, Francine Leblanc et Gabriel Vellone pour leur campagne.

Une victoire qu’il ne prend d’ailleurs pas à la légère : « Cette élection-là, on l’a gagné une porte à la fois. J’ai été sur le terrain, j’ai écouté les citoyens de Marc-Aurèle-Fortin, ils ont choisi de me faire confiance alors je les remercie ! Maintenant, je travaillerai sans relâche pour faire avancer les engagements que j’ai mis de l’avant durant la campagne », confie M. Trottier.

Un mouvement en perte de vitesse

Force est de constater, à la lumière des résultats, que l’équipe du maire Demers est en chute libre par rapport au score qu’elle avait fait en 2017 dans le même district. Des résultats parlants, à deux ans de la prochaine élection générale.

« Les gens n’achètent plus le projet « vision centre-ville » du Mouvement lavallois et je vais m’assurer de mettre la pression pour que les citoyens de Marc-Aurèle-Fortin reviennent au cœur des priorités lavalloises », a revdniqué Michel Trottier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.