Publicité
3 décembre 2019 - 06:00

Une hausse de 5,6% par rapport à 2019

Budget 2020 : 40 M$ de plus "pour les services aux citoyens"

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval, Marc Demers, a présenté hier le budget 2020 de la Ville, qui s’élève à 921,4 M$, et son programme triennal d’immobilisations 2020-2022 (celui-ci fait l'objet d'unarticle séparé, au sein de l'édition d'aujourd'hui), qui atteint 1,133 G$. La municipalité assure que "l'orientation principale de l’exercice budgétaire met l’accent sur la poursuite de l’amélioration des services aux citoyens".

« Toujours en lien avec les priorités exprimées par notre population, nous consacrerons, en 2020, 40 M$ additionnels à l’amélioration des services. Des efforts marqués seront alloués au déneigement, au resurfaçage de la chaussée, à l’entretien et  à la plantation d’arbres », a souligné Marc Demers.

Un total de 792,4M$ de dépenses de fonctionnement

Avec 42 M$ supplémentaires, soit une hausse de 5,6% par rapport à 2019, les dépenses de fonctionnement de 2020 totalisent 792,4 M$. En outre, la croissance de la charge fiscale des contribuables lavallois est de 1,4 % et près de 71,8 M$ sont consacrés au remboursement de la dette à long terme, une augmentation de 6,1 M$ par rapport à 2019.

« En plus d’être à l’image de nos engagements, cet exercice budgétaire reflète nos priorités dans la gestion des finances publiques », a déclaré le maire Demers.

Selon lui, Laval est en pleine croissance et l’instauration des principes de gestion et de planification qui permettront à la fois de satisfaire les besoins de la population et de faire face aux imprévus, comme les répercussions des changements climatiques, est inéluctable.

Le maire a fini par citer la notre de la firme de notation S & P Global, qui a récemment attribué à la ville un "AA", la meilleure cote de crédit qu’une municipalité puisse obtenir. Il a également rappelé, pour justifier cette hausse de dépenses en 2020, que la même firme a précisé dans son rapport de novembre 2019 que "Laval a une économie  forte, dynamique et diversifiée et que la Ville démontre sa capacité à respecter ses prévisions en matière d’immobilisations à long terme sans exercer de pression supplémentaire sur ses ressources, sa performance budgétaire ou son endettement".

Ajouts et améliorations

En lien avec les orientations et objectifs de la vision stratégique Urbaine de nature - Laval 2035, le budget 2020 comporte plusieurs ajouts et améliorations de services, dont les plus importants en termes financiers sont, dans l'ordre : le transport collectif avec 85,2M$ (84,8 M$ à l’ARTM et 0,4 M$ à la STL pour le transport lors de la 55e Finale des Jeux du Québec, qui aura lieu cet été à Laval); le programme d'aide financière complémentaire au programme AccèsLogis de la SHQ (PACAL) (logements sociaux ou communautaires) avec 3,4M$ et la bonification des opérations de déneigement (1,9M$).

Pour plus de détails, les autres dépenses sont listées dans le tableau ci-dessous.

 

 

Services aux citoyens

 

Bonification des opérations de déneigement 

1,9 M$

Planification et opération du complexe sportif Guimond 

1,5 M$

Rapatriement de la juridiction criminelle à la cour municipale (traitement de certaines infractions criminelles)

1,2 M$

Transformation et soutien opérationnel du 311 

0,8 M$

Centre de la gestion de la sécurité publique (vigie et détection des situations à risque) 

0,2 M$

Ajout de ressources en matière de crimes contre la personne et d’enquêtes en lien avec les fraudes 

0,4 M$

Renforcement de l’équipe d’urgence sociale (interventions auprès des personnes vulnérables) 

0,2 M$

Augmentation du budget de réparation d’infrastructures 

0,4 M$

Développement durable

 

Transport collectif

(84,8 M$ à l’ARTM et 0,4 M$ à la STL pour le transport lors de la 55e Finale des Jeux du Québec, qui aura lieu cet été à Laval)

85,2 M$

Renforcement des effectifs dédiés aux requêtes touchant l’abattage des arbres et les interventions de déminéralisation et de plantation de végétaux sur les terrains privés et institutionnels 

1,7 M$

Mise en valeur des bois lavallois 

0,1 M$

Développement économique

 

Ajout d’honoraires professionnels pour des études d’avant-projets et ajout de frais de démolition dans cadre du redéveloppement de certains secteurs 

0,7 M$

Entente avec Cavalia pour la production de l’événement Illumi, qui sera présenté chaque année à Laval de novembre à janvier pendant 5 ans (2019-2020 à 2023-2024) 

0,15 M$

Développement social

 

Programme d'aide financière complémentaire au programme AccèsLogis de la SHQ (PACAL) (logements sociaux ou communautaires) 

3,4 M$

Participation financière au programme Rénovation Québec (PRQ) offert par la SHQ (logements sociaux) 

1,6 M$

Plans d'action de la Politique de l'activité physique et de la Politique alimentaire 

0,1 M$

Finale des Jeux du Québec à l'été 2020 

1,6 M$

Technologies et sécurité de l’information

 

Protection des renseignements personnels, des actifs et des solutions d’affaires 

0,4 M$

Licences pour la protection des données 

0,4 M$

Transfert des serveurs de production sur l'infonuagique 

0,4 M$

 

25M $ "perçus en trop",Budget dénonce l'opposition

L'opposition a dénonce une hausse de taxes « pour une sixième fois en autant d’années.  Demers promet une hausse de taxes à la hauteur de l’inflation, mais depuis six ans, c’est 25 millions qu’il a perçus en trop ! La réalité, c’est que sa promesse, il la brise année après année et que la qualité des services n’est pas à la hauteur », a fustigé le conseiller de Fabreville, Claude Larochelle.

Une des données qui fait réagir le chef de l’Opposition officielle et conseiller de Marc-Aurèle-Fortin est l’évolution des effectifs à la Ville de Laval : « Depuis que Demers est en poste, le nombre d’employés a augmenté de 25%. Si on regarde les employés professionnels et administratifs, les effectifs ont doublé alors que pour les cols bleus on parle d’une hausse d’à peine 2% par année. En termes de service aux citoyens, on repassera ! », fait remarquer Michel Trottier.

 

Tous les détails techniques sont disponibles en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.