Publicité

4 septembre 2020 - 06:00

Mesures d'apaisement de la circulation

Davantage de dos d’âne près des parcs et des écoles de Laval

Par Salle des nouvelles

Dans un contexte où le nombre de jeunes lavallois adoptant le transport actif est plus élevé que jamais, en raison de la rentrée scolaire particulière, le conseil municipal a approuvé l’implantation de 700 dos d’âne supplémentaires autour des parcs et des écoles primaires afin d’améliorer la sécurité des rues.

« L’implantation des dos d’âne s’inscrit dans le programme des mesures d’apaisement de la circulation (MAC) mis en place en 2016. Cette mesure est particulièrement efficace pour réduire la vitesse de circulation. Elle favorise du même coup la mobilité active, car elle augmente le sentiment de sécurité des piétons et des cyclistes », mentionne Ray Khalil, conseiller municipal de Sainte-Dorothée, membre du comité exécutif et élu responsable des dossiers de l’ingénierie.

Entre octobre 2017 et mai 2018, l’ensemble des écoles primaires du territoire lavallois ont été visitées par la Ville avec un double objectif : observer les comportements et prendre contact avec les intervenants du milieu.

Depuis, les interventions se multiplient afin de mettre en place des mesures adaptées à chaque milieu; l’implantation massive des dos d’âne cadre dans cette vision.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.