Publicité

17 septembre 2020 - 16:00

Projet de revitalisation du secteur de la Concorde

À Laval, un contrat passé pour aménager un passage piéton

Par Salle des nouvelles

Lors de la séance du conseil municipal début septembre, la Ville de Laval a octroyé un contrat pour l’aménagement d’un sentier pour piétons entre la rue Françoise-Gaudet-Smet et le quai Ouest de la gare de la Concorde. Ce projet vise à encourager la mobilité active en améliorant la sécurité et la connectivité piétonne aux abords de la station de métro.

« L’aménagement d’un passage piétonnier est un geste grandement structurant pour le secteur. Il permettra une meilleure commodité et une plus grande efficacité dans les déplacements à pied, plus particulièrement pour les citoyens qui résident au nord-ouest de la station de métro Concorde », a précisé le maire Marc Demers.

Pour réaliser ces travaux, la Ville a fait l’acquisition et a procédé à la démolition de la propriété sise au 435, rue Françoise-Gaudet-Smet (auparavant, la rue Robert-Élie). Elle a également acquis une partie du terrain situé au 439, rue Françoise-Gaudet-Smet.

Revitalisation du secteur : poursuite de la mise en œuvre

La Ville a aussi fait d’autres acquisitions, en vue de poursuivre la revitalisation de ce secteur pour en faire un milieu de vie complet et dynamique. Elle a notamment pris possession et procédera cet automne à la démolition de la propriété située au 626, avenue Léo-Lacombe.

Rappelons, de plus, que la Ville procède actuellement à des travaux de réaménagement de l’avenue Ampère, entre le boulevard de la Concorde Ouest et le boulevard Cartier Ouest. Ces travaux permettront d’améliorer l’ambiance et la fonctionnalité de l’avenue, en plus d’augmenter le nombre d’arbres et d’espaces végétalisés.

Finalement, les travaux d’aménagement du parc longeant la voie ferrée se poursuivent cet automne. D’une superficie d’environ 19 500 m2, ce parc accueillera, à terme, des sentiers multifonctionnels, des aires de verdure polyvalentes et une plantation abondante de végétaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.