Publicité

17 mai 2021 - 13:00 | Mis à jour : 14:59

Politique municipale

La cheffe d’Action Laval veut utiliser les surplus pour protéger les emplois des lavallois et sauver les PME locales

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

Candidate à la mairie de Laval et cheffe d’Action Laval, Sonia Baudelot, est restée abasourdie par l’ampleur du surplus budgétaire de la Ville de Laval pour l’année 2020. Alors que selon elle, les besoins sont criants pour relancer nos entreprises en fin de pandémie, les surplus de la Ville s’accumulent à près de 86 M$. 

« Outre Montréal, notre ville est la seule qui n’est jamais sortie de la zone rouge depuis le mois de septembre », a déclaré Sonia Baudelot. « Nos commerces vivent le maximum des restrictions depuis des mois. Ce sont des milliers d’emplois qui pourraient disparaître, si ces entreprises n’ont pas déjà fermé leurs portes définitivement. Il faut impérativement créer des programmes flexibles pour aider nos PME et ainsi protéger les emplois de nombreux Lavallois. Ça va prendre plus que des subventions pour faire des sites Internet ! »

Selon Mme Baudelot, de nombreux commerces et de petites entreprises peinent à passer à travers la crise. La candidate estime qu'avec la relance, ce sera aussi des salaires qu’il faudra payer. Tant dans leurs finances que dans leur bilan de santé, les Lavallois sont durement touchés par la pandémie.

Être à l'écoute des citoyens

« C’est de la sécurité financière des Lavallois dont nous parlons », insistait Madame Baudelot. « Nous devons être à l’écoute des citoyens et des entreprises sur notre territoire pour leur donner les meilleures dispositions pour croître, même en temps difficile. Pour la période de relance, la bureaucratie doit être allégée. Nous devons mettre en place un service temporaire qui accompagnera les PME auprès des autres services de la Ville. C’est le temps de travailler pour la réussite de nos citoyens ! ».

Selon la cheffe, Action Laval - Équipe Sonia Baudelot a toujours été en avance sur les décisions économiques de l’administration. Qu’il ait été question du gel des taxes, du report des paiements des taxes, ou encore de l’autorisation exceptionnelle de terrasses temporaires pour nos restaurants, chacune de ces décisions du Comité exécutif a été prise à la suite des propositions d’Action Laval.

En conclusion, Sonia Baudelot a déclaré : « J’invite les propriétaires de PME lavalloises à communiquer avec nous afin de nous faire connaître leurs besoins. Ensemble, nous sommes capables de remettre nos entreprises sur la voie de la prospérité ! ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Très bonne initiative

    Louise Labrie - 2021-05-17 19:31