Publicité

8 août 2021 - 15:00

Le projet Quartier solidaire vivant et présent 

118  000 $ pour favoriser l’entraide dans l’est de Laval

Par Catherine Deveault

La Ville de Laval a octroyé 2 subventions totalisant 118 580 $ à la Maison des jeunes de l’Est de Laval et à l’Initiative locale St-François en action, qui agissent comme fiduciaires pour la Coalition de l’Est.

Ainsi, la Maison des jeunes de l’Est de Laval a reçu 59 180 $ pour son projet Quartier solidaire vivant et présent et l’Initiative locale St-François en action a reçu 59 400 $ pour son projet Voisins solidaires de Saint-François et de Duvernay-Est.

Ces subventions ont été accordées en vertu de l’Entente sectorielle en matière de lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale pour la région de Laval 2019-2022, grâce au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, à la Ville de Laval et au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

« Je suis heureuse de constater que ces quartiers bénéficieront d’aides permettant la réalisation d’initiatives dont les objectifs sont, entre autres, de diminuer les inégalités et de favoriser l’inclusion des personnes en situation de vulnérabilité. Notre gouvernement met tout en œuvre pour l’amélioration du bien-être de nos communautés ainsi que pour contribuer au développement de quartiers à échelle humaine  », souligne Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

Un projet pour contrer l'exclusion sociale

Les projets retenus répondent aux réalités des secteurs Saint-François, Saint-Vincent-de-Paul et Val-des-Arbres, et ils visent à contrer les situations d’exclusion sociale et d’isolement.

  • Le projet Quartier solidaire vivant et présent a pour but de mettre en place un réseau d’entraide et de solidarité intergénérationnelle et interculturelle à Saint-Vincent-de-Paul.
  • Le projet Voisins solidaires de Saint-François et de Duvernay-Est a pour but de mobiliser les organismes locaux et les citoyens autour d’initiatives d’entraide et de mettre en place différentes initiatives citoyennes à petite échelle dans ce secteur.

« La solidarité et l’entraide sont au cœur de ces projets pour l’est de Laval. Ils rejoignent l’objectif que nous priorisons avec la Politique régionale de développement social : celui de citoyens engagés dans la mise en place d’actions de proximité pour favoriser la participation sociale et le soutien direct à leur communauté », mentionne Stéphane Boyer, maire suppléant et vice-président du comité exécutif.

« Le CISSS de Laval poursuit ainsi son engagement d’améliorer les conditions de vie et la santé de la population de son territoire. Ces projets favorisent la mobilisation et la participation des citoyens dans leurs communautés locales, ce qui constitue une stratégie privilégiée dans la lutte aux inégalités sociales de santé », affirme Christian Gagné, président-directeur général du CISSS de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.