X
Rechercher
Publicité

Début des consultations publiques

Projet de loi 11: une «véritable gifle», selon les médecins de famille

durée 16h15
1 février 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Un affrontement se dessine entre le ministre de la Santé, Christian Dubé, et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

Mardi, au premier jour des consultations publiques pour étudier le projet de loi 11, le président de la FMOQ, Marc−André Amyot, a tiré à boulets rouges sur plusieurs changements proposés.

Le projet de loi 11, ou Loi visant à augmenter l’offre de services de première ligne par les médecins omnipraticiens et à améliorer la gestion de cette offre, a été déposé le 11 novembre dernier.

Entre autres, le ministre Dubé souhaite que les dirigeants des établissements de santé disposent d’outils pour obtenir l’information exacte sur la prise en charge de patients par les médecins de famille de leur région.

Les médecins de famille ne sont pas la cause de tous les problèmes dans le réseau de la santé, a fustigé le Dr Amyot, qui demande rien de moins que le retrait du projet de loi. 

Le «mépris que leur signifie le gouvernement avec la présentation du projet de loi 11 constitue pour tous les médecins de famille une véritable gifle», écrit−il dans son mémoire.    

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une victoire pour la reconnaissance des impacts de la violence conjugale et familiale sur les femmes violentées et leurs enfants

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) tient à saluer le nouveau jugement de la Cour suprême du Canada, dans la cause Barendregt c. Grebliunas, stipulant que le déménagement des enfants du couple pour aller vivre avec leur mère, dans une autre région que celle du conjoint violent, était dans leur meilleur intérêt.  Les juges ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 18h00

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...