X
Rechercher
Publicité

Cela doit se faire dans le respect

Legault ne s'inquiète pas de la venue du Convoi de la liberté à Québec

durée 17h00
1 février 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre François Legault n’est pas inquiet par l’éventuelle venue du Convoi de la liberté à Québec en fin de semaine, tant que cela se fait dans le respect.

C’est ce qu’il a répondu lorsqu’il a été questionné sur le sujet après la conférence de presse tenue en début d’après-midi. 

François Legault ne compte pas reculer devant les menaces de « Rambo » Gauthier, un des organisateurs de l'événement.

« Je pense que le droit de manifester est un droit important mais ça doit être fait dans le respect et pas avec des symboles haineux », a-t-il précisé. Le premier ministre se dit également disponible pour rencontrer des gens de bonne foi afin de les aider à répondre à leur besoin. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2022

Souvenons-nous des femmes patriotes, une lettre ouverte de Luc Desilets

C’est au gouvernement péquiste de Bernard Landry qu’on doit l’instauration en 2002 de la Journée nationale des Patriotes. Remplaçant la fête de Dollard, elle est célébrée le lundi précédant chaque 25 mai. À l’occasion de la Journée nationale des Patriotes qui se tient cette année le 23 mai, je laisse à d’autres le soin d’écrire sur Chénier, ...

20 mai 2022

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

19 mai 2022

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...