X
Rechercher
Publicité

Au conseil d’administration de la STL

Action Laval questionne le travail des élus

durée 17h00
21 février 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les conseillers municipaux d’Action Laval pour le district Saint-Bruno, Monsieur David De Cotis, et pour le district de Chomedey, Madame Aglaia Revelakis, soulèvent d’importantes questions sur le dossier de la négociation de la convention collective à la Société de transport de Laval (STL).

À la suite de l’annonce du rejet de l’arbitrage par les chauffeurs, il semble que la direction ait perdu le contrôle dans les négociations et la relation avec les chauffeurs s’envenime.

Le conflit autour de la négociation de la convention collective perdure depuis plus d’un an et perturbe les services rendus aux citoyens. Le Conseil d’administration de la STL doit prendre acte de l’ampleur du problème et agir en conséquence.

« Le Maire a choisi cinq élus de son parti pour représenter le Conseil municipal au Conseil d’administration de la STL, » rappelait l’ancien président de la Société, M. De Cotis. « Le Directeur général ne semble plus contrôler les négociations, peut-être est-il venu le temps que le CA agisse et change les personnes autour de la table de négociation ? Ils doivent faire plus que collecter leur salaire. »

La Ville de Laval verse plus de 93 M$ au transporteur lavallois. Les élus qui siègent au Conseil d’administration représentent les intérêts de la Ville, et ainsi ceux des citoyens. 

« Ils doivent s’assurer de la meilleure utilisation des taxes des citoyens, » poursuivait Madame Revelakis. « Ils ont un rôle de surveillance de la direction de la STL, ils ne sont pas là pour suivre la direction, mais pour la guider. »

Ce sont les chauffeurs qui sont à la base de la mission de la STL. Le rôle est essentiel à la réalisation du service aux usagers. Le Conseil d’administration doit s’assurer que la direction garde son centre d’intérêt sur la mission de la STL et non sur son propre confort.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

durée Hier 14h30

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

durée Hier 13h00

« Les jeunes doivent prendre part à la démocratie. Ils doivent voter. Il faut trouver des solutions ! » - Louise Lortie

En réponse au taux de participation famélique lors de la dernière élection municipale, la conseillère de Marc-Aurèle-Fortin et élue de Parti Laval, Mme Louise Lortie, a déposé, le 3 mai dernier, un avis de proposition visant à confier au Comité consultatif jeunesse. Ce mandat étudierq la question de la participation électorale des jeunes ...