X
Rechercher
Publicité

Réaction du maire Boyer au budget du Québec

Un budget qui répond aux priorités lavalloises

durée 13h00
23 mars 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le maire de la Ville de Laval, Stéphane Boyer, salue le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec présenté aujourd’hui à l’Assemblée nationale par le ministre des Finances, Eric Girard. Les investissements annoncés correspondent aux priorités municipales.

Logement social

La Ville de Laval se réjouit de l’investissement de 347 M$ pour le logement, qui permettra de livrer une centaine de nouvelles unités de logements abordables sur le territoire lavallois.

Elle applaudit aussi les 52,3 M$ pour la rénovation des loyers à prix modique (HLM), qui contribuera à la remise en état du parc de logements à loyer modique lavallois vieillissant.

L’annonce d’aujourd’hui est un pas dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire afin d’améliorer durablement les conditions de logement des Lavallois, notamment dans un contexte de rareté des logements disponibles et d’augmentation des loyers.

« La crise du logement nécessite des solutions novatrices, nous devons sortir des sentiers battus. C’est la raison pour laquelle la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, et moi tiendrons un sommet sur l’habitation en août prochain en collaboration avec l’Union des municipalités de Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal. », commente Stéphane Boyer, le maire de Laval.

Transports

Les impacts de la pandémie sur l’achalandage des réseaux de transport collectif se faisant toujours sentir, la Ville de Laval accueille avec enthousiasme le soutien additionnel de 393 M$ des gouvernements du Québec et du Canada pour soutenir les sociétés de transport en commun.

Développement social

Le gouvernement investira 888,1 M$ sur 5 ans pour la bonification du soutien à la mission globale des organismes communautaires pour plusieurs secteurs. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour la Ville de Laval puisque l’augmentation de l’appui aux organismes communautaires faisait partie de ses demandes.

« Ce coup de main est une excellente nouvelle pour les organismes communautaires lavallois, qui accomplissent un travail essentiel sur le terrain. Cette aide est en parfaite adéquation avec les orientations de notre administration. », mentionne Stéphane Boyer, le maire de Laval.

Environnement

Le gouvernement déboursera 1 G$ de plus pour lutter contre les changements climatiques et accélérer la transition du Québec vers une économie plus sobre en carbone. Les dépenses du Plan de mise en œuvre 2022-2027 du Plan pour une économie verte 2030, qui sera dévoilé au cours des prochaines semaines par Québec, s’élèveront en effet à 7,6 G$. Cet effort renouvelé fait écho aux préoccupations de la Ville de Laval, qui a fait de la transition écologique une priorité.

Culture

Au chapitre de la valorisation de la culture, le gouvernement injectera un montant supplémentaire de 259 M$ jusqu’en 2026. Sur cette somme, 159 M$ sont prévus pour 2022-2023, dont 72 M$ qui serviront à contrer les effets de la pandémie de COVID-19. La Ville de Laval se réjouit de ces investissements, qui permettront aux acteurs du milieu culturel, particulièrement éprouvés par la crise sanitaire, de souffler un peu.

Développement économique

Le gouvernement consacrera 627 M$ sur 5 ans au secteur bioalimentaire afin de soutenir son essor, d’assurer la poursuite d’initiatives dans le cadre de la Politique bioalimentaire 2018-2025 et d’appuyer les solutions visant à atténuer la rareté de la main-d’œuvre dans le secteur. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Laval et ses nombreuses entreprises-chefs de file dans le domaine. Le secteur bioalimentaire génère des retombées économiques importantes et joue un rôle essentiel dans l’autonomie alimentaire du Québec ainsi que dans le développement des régions.

La Ville de Laval applaudit également les 2,2 G$ que le gouvernement investira pour accroître la productivité de l’économie. Ce soutien est le bienvenu en cette ère post-pandémique où les entreprises sont confrontées à plusieurs enjeux, notamment en lien avec les ressources humaines, l’intégration des nouvelles technologies, le développement durable et les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

durée Hier 14h30

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

durée Hier 13h00

« Les jeunes doivent prendre part à la démocratie. Ils doivent voter. Il faut trouver des solutions ! » - Louise Lortie

En réponse au taux de participation famélique lors de la dernière élection municipale, la conseillère de Marc-Aurèle-Fortin et élue de Parti Laval, Mme Louise Lortie, a déposé, le 3 mai dernier, un avis de proposition visant à confier au Comité consultatif jeunesse. Ce mandat étudierq la question de la participation électorale des jeunes ...