X
Rechercher
Publicité

Association des gens d’affaires de Blainville

Liza Poulin présente la vision du développement économique de son administration aux gens d’affaires

durée 17h00
29 mars 2022
durée

Temps de lecture :

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le 24 mars dernier, la mairesse, Liza Poulin, s’adressait aux membres de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB) lors du dîner annuel organisé par l’organisme. C’était pour elle une première occasion de participer à cette activité depuis son élection en novembre 2021.

Lors de cet évènement, Liza Poulin a présenté son équipe ainsi que les grandes orientations de son administration qui sont les finances publiques et le développement économique, l’environnement, la mobilité, l’inclusivité et la sécurité/vie de quartier.

Elle a également expliqué que la vision de son administration s’étend sur dix ans alors que Blainville arrivera à sa maturité. Elle a aussi établi des parallèles entre son nouveau rôle de mairesse et les gens d’affaires.

« Tant pour un entrepreneur que pour une mairesse, il faut savoir rêver, avoir une vision. On est constamment dans l’action, au cœur des décisions au sein de nos organisations respectives. Il faut bien s’entourer et on veut faire la différence dans notre milieu, pour les gens que l’on dessert. », souligne la mairesse.

Liza Poulin a insisté sur l’importance de la concertation et de s’impliquer sur des instances régionales et provinciales qui influencent les choix des décideurs dans des dossiers concernant les citoyennes et les citoyens de Blainville. À ce titre, la mairesse de Blainville siège notamment à la MRC de Thérèse-De Blainville, à la Communauté métropolitaine de Montréal et à l’Union des municipalités du Québec.

« Des enjeux assez larges comme la mobilité, l’environnement et la main-d’œuvre dépassent les frontières des municipalités et requièrent que celles-ci s’unissent pour faire avancer les choses. C’est pourquoi il était important pour moi de m’assoir sur les bonnes chaises, autour des bonnes tables pour faire entendre et optimiser nos voix. En tant que communauté, on sort tous gagnants lorsqu’on profite de la grande valeur ajoutée de travailler en synergie et en concertation. », ajoute la mairesse.

Une stratégie sur le développement économique

« Selon les prévisions, Blainville arrivera à sa maturité avec une population autour de 75 000 résidentes et résidents. En considérant que la tendance de la croissance démographique se maintiendra à 20 %, on peut affirmer qu’il reste environ dix ans de croissance soutenue pour Blainville et qu’on entame donc la dernière phase de son développement. Nous avons là une belle occasion de faire les choses autrement et d’adapter nos pratiques en fonction de l’évolution des besoins et des enjeux actuels. Nous avons la ferme intention de saisir cette opportunité ! », mentionne la mairesse.

C’est dans ce contexte que Liza Poulin s’est engagée à élaborer une stratégie du développement économique au cours des prochains mois, en collaboration avec le milieu des affaires de la Ville de Blainville.

L’objectif de cet exercice sera de se projeter dans l’avenir et de réfléchir à la façon dont Blainville se définira au niveau de sa force économique ; de déterminer à quoi ressembleront les milieux de vie qui seront légués aux prochaines générations et comment ils répondront aux besoins d’une population de plus en plus vieillissante et diversifiée. Enfin, il s’agira, pour toute la communauté blainvilloise, de faire preuve d’innovation afin d’assurer la prospérité des artères commerciales tout en intégrant des solutions de mobilité durable.

« Bien sûr, tout cela en considérant l’environnement et la lutte contre les changements climatiques qui sont maintenant des préoccupations généralisées. », précise la mairesse.

Politique environnementale

Parallèlement à la stratégie du développement économique, la mairesse, Liza Poulin, a annoncé aux gens d’affaires que son administration travaille sur la nouvelle politique environnementale et sur un plan d’action.

La Ville a également ajouté une nouvelle ressource dédiée à la transition écologique qui sera en fonction sous peu. Cette personne, qui relèvera de la direction générale, aura le mandat de renforcer et promouvoir les pratiques écoresponsables dans toutes les sphères d’activités de la Ville.

Par ailleurs, Liza Poulin a rappelé les investissements de 1,1 M$ dans un plan d’entretien de la foresterie.

« Les municipalités, à titre de gouvernements de proximité, disposent de leviers intéressants pour mener des changements significatifs dans notre nécessaire adaptation aux changements climatiques et pour faire notre part en termes de préservation de l’environnement. À titre d’administration municipale, nous travaillerons à mobiliser la communauté blainvilloise afin de relever ce défi tous ensemble. », conclut la mairesse.

Programme d’aide financière à l’entrepreneuriat 2.0

Liza Poulin a profité de sa tribune pour annoncer qu’une nouvelle mouture du programme d’aide financière à l’entrepreneuriat (PAFE) sera bientôt accessible et que son administration injectera de nouvelles sommes afin de renflouer le fonds à 100 000 $. On se rappellera que le PAFE avait été créé en 2013 pour soutenir des projets d’entreprises en phase de démarrage à raison de prêts sans intérêts ou subventions. Une enveloppe de 100 000 $ avait été réservée grâce au surplus budgétaire de l’époque. De ce montant, 73 000 $ ont été remis à 21 entreprises blainvilloises en subventions et 74 000 $ en prêts.

« Déjà, une première rencontre a eu lieu avec la MRC et les membres du comité consultatif afin de réfléchir à l’établissement de nouveaux critères qui permettront de soutenir des projets innovants de relance dans le contexte post-pandémique. En plus du soutien au démarrage d’entreprise, le PAFE agira dans une optique beaucoup plus globale de soutien à l’entrepreneuriat. », explique Liza Poulin.

La mairesse a aussi rappelé les initiatives lancées par la Ville envers les commerces et restaurants pendant les restrictions sanitaires, soit les concours Choyés chez vous et Blainville gourmand, ainsi que les publicités gratuites dans le bulletin Blainville en couleurs.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une victoire pour la reconnaissance des impacts de la violence conjugale et familiale sur les femmes violentées et leurs enfants

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) tient à saluer le nouveau jugement de la Cour suprême du Canada, dans la cause Barendregt c. Grebliunas, stipulant que le déménagement des enfants du couple pour aller vivre avec leur mère, dans une autre région que celle du conjoint violent, était dans leur meilleur intérêt.  Les juges ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 18h00

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...