Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Une juge interdit à un père d'emmener son garçon dans les manifestations antimesures

durée 17h30
20 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Une juge de la Cour supérieure du Québec a statué qu’une mère peut faire vacciner son jeune fils contre le coronavirus sans le consentement du père. Elle ordonne aussi au père de ne plus emmener l’enfant à des manifestations contre les mesures sanitaires. 

Dans une décision datée du 12 avril, la juge Nathalie Pelletier se range du côté de la mère de l’enfant de 10 ans, qui dit avoir appris que le père du garçon l’avait forcé à mentir sur son âge pour éviter de porter le masque dans les lieux publics.

La mère soutient que le père de l’enfant l’a emmené aux manifestations du convoi de camionneurs à Ottawa l’hiver dernier, affirmant qu’il voulait inculquer des valeurs démocratiques au garçon. La mère estime de son côté que ce genre de manifestation est dangereux pour les enfants.

Le père, quant à lui, a déclaré au tribunal que les manifestations contre les mesures sanitaires ne sont pas risquées pour les enfants et qu’il a le droit d’être contre la vaccination.

La juge Pelletier a conclu que les preuves soumises par le père pour défendre sa position contre la vaccination n’étaient pas corroborées par des experts de la santé.

Elle a statué qu’il serait dans l’intérêt du garçon de le faire vacciner, mais aussi de le garder à l’écart des manifestations contre les mesures sanitaires, qui, selon elle, peuvent dégénérer rapidement en violence.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

31 janvier 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...