Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Coalition pour la dignité des aînés

Les États généraux sur les conditions de vie des aînés ont démontré qu’il y avait urgence d’agir concernant le soutien à domicile

durée 11h00
13 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les États généraux sur les conditions de vie des aînés qui ont eu lieu à Québec le 3 mai dernier ont démontré qu’il y avait urgence d’agir concernant le soutien à domicile au Québec.

La Coalition pour la dignité des aînés, représentant plus de 150 000 aînés au Québec, se dit très déçue, mais n’est pas surprise des conclusions du rapport de la Vérificatrice générale déposé le mercredi 11 mai qui souligne, encore une fois, l’absence de vision claire du gouvernement quant au soutien envers les personnes aînées.

« Lors des États généraux sur les conditions de vie des aînés du Québec, la demande était claire de la part de tous les intervenants : la priorité doit être accordée aux soins à domicile. Or, force est de constater que nous avons une fois de plus, avec le rapport de la Vérificatrice générale, les meilleures raisons de croire que le gouvernement n’entend pas l’appel des aînés. », a déclaré Lise Lapointe, porte-parole de la Coalition pour la dignité des aînés.

La Coalition pour la dignité des aînés réitère que des investissements plus importants en soutien à domicile contribueraient à diminuer la pression sur les centres d’hébergement de longue durée.

La Coalition souligne également que les ressources consacrées aux aînés doivent faire partie d’une stratégie globale, avec une vision à long terme et réellement à l’écoute des besoins des personnes aînées. Les efforts collectifs à y consacrer devraient, selon la Coalition, être tout aussi importants que ceux qui ont été déployés pour faire face à la pandémie. L’engagement envers les enjeux que vivent les aînés sera l’objet de plusieurs recommandations de la Coalition lors des prochaines semaines et lors de la campagne électorale provinciale.

Rappelons que les participantes et participants des États généraux souhaitent voir mises en œuvre dès maintenant des solutions adaptées pour les aînés comme le soutien à domicile, mais aussi concernant le financement et la prestation publique et universelle pour l’ensemble des services de santé et des soins dédiés aux aînés, l’enrayement de l’appauvrissement ainsi que l’augmentation des mesures visant à contrer l’isolement des personnes aînées seules.

La Coalition pour la dignité des aînés a également interpellé le gouvernement du Québec concernant le soutien à domicile, au lendemain du dépôt de son Plan d’action pour l’hébergement de longue durée, la semaine dernière.

Les États généraux sur les conditions de vie des aînés sont une première historique, où plus de 90 personnes, représentant 45 organisations de tous les horizons se sont réunies afin de prioriser les solutions pour garantir à toutes les personnes aînées la dignité à laquelle ils ont droit. La déclaration commune a fait l’objet d’un consensus au terme de la journée et a été déposée à l’Assemblée nationale.

À propos de la Coalition pour la dignité des aînés :
De concert avec les représentants de la société civile et les experts québécois, de sa propre initiative et dans l’urgence de devoir agir une fois pour toutes, la Coalition pour la dignité des aînés a organisé la tenue d’états généraux sur les conditions de vie des aînés, qui ont eu lieu le 3 mai 2022 à Québec.

Cette démarche vise à établir les ponts qui mèneront à des actions concrètes et à éclairer les prises de décisions entre le gouvernement, la société civile, les experts et les aînés. 

Fondée en juin 2020, la Coalition pour la dignité des aînés est un regroupement de six associations nationales de personnes aînées représentant plus de 150 000 aînés et constituant un interlocuteur privilégié pour les dossiers qui touchent et qui rejoignent les préoccupations des personnes aînées québécoises https://coalitiondigniteaines.quebec

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

durée Hier 10h00

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...