Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Consultations publiques sur l’immigration

La CAQ refuse d’entendre les attentes en immigration du milieu des affaires

durée 09h30
30 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

En repoussant en 2023 les consultations publiques sur l’immigration qui auraient dû se tenir cette année, la CAQ évite un exercice rigoureux de planification à des fins électoralistes, dénonce M. Saul Polo, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’immigration.

En effet, alors que les entreprises déplorent la pénurie de main-d’œuvre qui freine leur croissance et les force à refuser des contrats, le gouvernement Legault refuse de les entendre dans le cadre des consultations publiques sur la planification pluriannuelle de l’immigration qui ont habituellement lieu aux trois ans.

Pendant que le milieu des affaires réclame que l’on augmente l’immigration pour contribuer à pallier ce problème, le Premier ministre s’embrouille avec son ministre Boulet sur le nombre maximum d’immigrants que le Québec peut accueillir, se désole M. Polo.

De plus, cet exercice est généralement une excellente occasion pour les acteurs économiques régionaux de faire connaître leurs attentes spécifiques en immigration, un enjeu d’importance pour eux.

Le député de Laval-des-Rapides rappelle d’ailleurs l’engagement de la Charte des régions, proposée par le Parti libéral du Québec, de permettre à celles-ci d’avoir voix au chapitre en matière d’immigration, puisqu’elles sont les mieux placées pour définir leurs besoins.

« Encore une fois, François Legault ne veut pas entendre parler des effets négatifs de sa politique d’immigration, qui a contribué à exacerber les effets de la pénurie de main-d’œuvre à laquelle nous devons faire face. Plutôt que d’entendre le milieu économique, les experts, ainsi que les groupes de la société civile intéressés, François Legault préfère naviguer à vue, et ce, en pleine année électorale, afin d’éviter d’entendre des points de vue contraires au sien. », commente Saul Polo, député de Laval-des-Rapides et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’immigration.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h00

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...