Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gestion rigoureuse reconnue par S&P Global Ratings

Encore la meilleure cote de crédit au Québec pour Laval

durée 09h30
9 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Laval figure parmi les 21 villes canadiennes ayant vu leur cote de crédit rehaussée par l’agence de notation S&P Global Ratings, en juin, ce qui l’a fait passer de la cote « AA stable » à « AA+ stable », soit la plus haute cote décernée à une ville québécoise dans cette liste. 

« Nos efforts en matière d’investissement stratégique, de relance économique, de résilience et de gestion financière responsable sont reconnus par S&P Global Ratings. Nous contrôlons rigoureusement nos dépenses et nous utilisons nos réserves de façon à prévoir et maintenir sous contrôle notre niveau d’endettement et le fardeau fiscal des Lavalloises et des Lavallois. Cette révision à la hausse confirme cette année encore notre statut exceptionnel de municipalité ayant la meilleure cote de crédit au Québec. », commente Stéphane Boyer, maire de Laval.

Pour 2022, la Ville de Laval s’est engagée avec un budget réaliste et équilibré qui permet de maintenir la hausse des taxes à un niveau inférieur à l’inflation et de répondre aux besoins grandissants des citoyens en assurant des services municipaux de qualité.

Solvabilité et résilience

Dans le contexte particulier de la pandémie de COVID-19, S&P Global Ratings a noté l’aide gouvernementale aux municipalités et a reconnu la capacité des villes visées à réduire leurs dépenses et à démontrer une gestion financière rigoureuse et résiliente — ce que l’agence qualifie de « test de stress ». 

Renseignements additionnels

Pour consulter le rapport de Standard & Poor’s (S&P) Global Ratings.

Pour consulter le budget 2022 et programme triennal d'immobilisations 2022-2024.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

31 janvier 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...