Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une moyenne entre 2 % et 3 %

Québec va limiter la hausse de la taxe scolaire en 2022

durée 19h00
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La hausse anticipée de la taxe scolaire ne dépassera pas 3 %, en moyenne, cette année, entraînant un impact somme toute assez marginal dans le portefeuille des contribuables.

Pour aider les contribuables à composer avec une inflation importante, le gouvernement Legault a choisi de fixer un plafond à la hausse «trop élevée» du compte de taxes scolaires attendue cette année. Elle devra donc se situer en moyenne entre 2 % et 3 %, pas davantage, en 2022.

«Si nous n’étions pas intervenus, la hausse du compte de taxe scolaire aurait été en moyenne de l’ordre de 17 %», a commenté le ministre des Finances, Eric Girard, en mêlée de presse.

Par exemple, pour une maison évaluée à 350 000 $, la hausse de la taxe scolaire se limitera donc cette année à 10 $, plutôt qu’atteindre 60 $. Pour une maison évaluée à 500 000 $, la hausse sera de 11 $, au lieu de 80 $.

Ce bond marqué de la taxe scolaire aurait été dû à une augmentation des effectifs et de la rémunération des employés des centres de services scolaires, a−t−il expliqué, en disant vouloir limiter la hausse soutenue du coût de la vie qui frappe les contribuables depuis des mois.

Le manque à gagner, de l’ordre de 173 millions $, sera compensé par une aide financière de Québec au réseau des centres de services scolaires.

Les comptes de taxes scolaires seront normalement expédiés aux gens en juillet.

Le taux retenu cette année passera donc de 0,1054 $ à 0,1024 $ par chaque tranche de 100 $ d’évaluation.

Jocelyne Richer, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...