Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parti conservateur

Anne Casabonne est confirmée candidate conservatrice dans Iberville

durée 18h00
22 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Lors de la soirée en hommage à la carrière politique de la députée sortante, madame Claire Samson, le chef du Parti conservateur, monsieur Éric Duhaime, a confirmé la candidature d’Anne Casabonne dans la circonscription d’Iberville en vue des élections provinciales le 3 octobre prochain.

Plus de 250 personnes étaient rassemblées à l’Érablière au Toit Rouge, à l’invitation de Monsieur Duhaime, afin de souligner le départ de la vie politique de Madame Samson.

Quelques candidats du parti étaient présents, dont Me Jean-Félix Racicot, Kim Beaudoin et Daniel Desnoyers, tous trois récemment annoncés dans la région de la Montérégie.

Dans son allocution, Éric Duhaime, le chef conservateur, s’est dit très heureux de faire cette annonce, mais surtout « confiant que la candidature d’Anne soit une excellente nouvelle pour tous les citoyen(ne)s de la circonscription d’Iberville. », rappelant aussi que « grâce à Anne, à sa volonté, son dévouement, son engagement et à sa présence quotidienne sur le terrain, elle a su faire passer le vote pour le P.C.Q. d’à peine 1 % en 2018 à 10,4 % en 2022, une montée jamais vue en un si court laps de temps pour une formation politique. »

Madame Casabonne était pour sa part très émue de l’accueil chaleureux reçu des militants présents et honorée de reprendre le flambeau afin de défendre le seul comté qui appartient au Parti conservateur du Québec grâce à Claire Samson qui a, il y a près d’an jour pour jour, choisi de poursuivre son engagement politique en quittant la CAQ pour le P.C.Q. : « C’est avec mon engagement personnel et toute ma détermination, mais aussi avec un esprit de continuité, de fidélité et de constance que je veux devenir la prochaine députée d’Iberville. Pour effectuer cette transition avec confiance, je vais m’imprégner de l’expérience de Claire sur le terrain. Je vais m’inspirer des liens qu’elle a su créer avec la communauté et des connaissances qu’elle m’aura transmises pour répondre aux besoins et aux préoccupations des gens, des entreprises, des commerces et des organismes présents dans la circonscription tout en y mettant ma propre volonté, mon courage, ma ténacité, mon audace et ma qualité d’écoute. »

La nouvelle candidate d’Iberville a rappelé l’apport inestimable de Madame Samson à la croissance phénoménale du Parti conservateur au Québec au cours de la dernière année et souligné son courage à défendre les droits des Québécois, mis à mal par les mesures sanitaires du gouvernement caquiste : « Claire nous a non seulement permis de faire notre entrée à l’Assemblée nationale, elle a été aussi la seule à se tenir debout face aux 124 François Legault, la seule à défendre les grands oubliés, à défendre les prétendus “non essentiels”. Elle a aussi été la seule à garder son bureau de comté ouvert pour veiller à ce que les organismes puissent continuer d’offrir de l’aide aux gens dans le besoin. »

Cette annonce porte le nombre de candidats annoncés jusqu’à présent à 39. D’autres candidats seront présentés au cours de différents événements, dès la semaine prochaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...