Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élection du 3 octobre prochain

Robert Daigle est le candidat conservateur dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue

durée 16h00
13 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Pour une deuxième journée consécutive dans la région de l’Abitibi, le chef du Parti conservateur du Québec, monsieur Éric Duhaime, était de passage à Rouyn-Noranda aujourd’hui afin d’annoncer un nouveau candidat à l’investiture conservatrice à l’élection du 3 octobre prochain.

C’est dans la circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue que se présentera le candidat conservateur Robert Daigle lors de l’élection provinciale. Monsieur Daigle, âgé de 53 ans, réside à Duhamel-Ouest depuis 6 ans et est diplômé du Collège de l’Outaouais en techniques policières et de l’Institut de police du Québec.

Il a travaillé dans le domaine minier, notamment en tant que superviseur des opérations de forage chez Assini Drilling et comme directeur de forage en Afrique de l’Ouest. Il a également été président du syndicat de Temlam inc, une division de Tembec, de 2000 à 2004. Il est maintenant un jeune retraité depuis 2018.

Le père de 8 enfants s’est senti particulièrement interpellé par l’ingérence des gouvernements dans la vie privée des citoyens, tout particulièrement au cours des deux dernières années.

Les mesures liberticides, la gouvernance par décrets, les lois passées par le gouvernement Legault sans réels débats et sans opposition, l’entretien de la division entre les gens, le constant narratif de peur martelé quotidiennement, les pressions sociales qu’ont subies les Québécois et particulièrement les enfants, pour qui les conséquences de l’imposition de ces mesures à court, moyen et long terme ont été minimisées l’ont profondément ébranlé.

« La valorisation du développement responsable de nos ressources agricoles, minières et forestières est un incontournable pour redynamiser des régions comme la nôtre. On possède des richesses que l’on doit exploiter intelligemment pour créer des emplois de qualité et ainsi insuffler une énergie nouvelle à notre économie. Dans le même ordre d’idées, les prises de décisions doivent être décentralisées vers les régions. Les deux vont de pair. C’est également vrai pour notre système de santé : si l’on veut des solutions qui fonctionnent, cela passe entre autres par une décentralisation. Les décisions doivent se prendre le plus près possible du terrain. On a besoin de pouvoir instaurer des solutions à nos problèmes locaux rapidement », explique le nouveau candidat conservateur.

La découverte d’Éric Duhaime, du Parti conservateur du Québec et du programme proposé par la formation politique lui a redonné l’espoir qu’il est possible de ramener la paix sociale au Québec.

Lorsqu’approché par l’exécutif régional du parti afin de sonder son intérêt à se présenter comme candidat, il accepte sans hésiter. Selon le nouveau candidat, « le Parti conservateur avec Éric et son programme permettent de pouvoir faire du Québec un des meilleurs endroits pour y vivre et s’épanouir. »

Plusieurs propositions et enjeux défendus par le PCQ lui tiennent particulièrement à cœur, notamment celles concernant la valorisation du développement des ressources et la refondation du système de santé :

« Tous les jours, je sens et je vois un désir de participer et d’agir concrètement sur nos vies, autant chez nos membres que chez nos candidats. Je remercie Robert d’accepter de faire une pause dans sa retraite pour faire le saut avec nous dans cette grande aventure. Je trouve ça extraordinaire ! », déclare Éric Duhaime.

Demain, le chef conservateur ira rendre visite aux membres et aux militants du PCQ de l’Outaouais. Lors d’un 5 à 7 à Gatineau, Monsieur Duhaime annoncera trois nouveaux candidats qui porteront les couleurs conservatrices dans les circonscriptions de Gatineau, Hull et Pontiac.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h40

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...

11 août 2022

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...