Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Action Laval

Refus du vote expéditif concernant le nouveau code d’urbanisme

durée 18h00
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Dans la situation actuelle, les conseillers municipaux d’Action Laval n’ont pas toute l’information nécessaire pour voter favorablement pour l’adoption du nouveau code d’urbanisme qui a été débattu hier soir par le conseil municipal, les élus d’Action Laval refusent d’adopter ce nouveau code.

« Ce nouveau code d’urbanisme est une bonne nouvelle en soi, car oui, nous avons besoin de mettre à jour notre code actuel. Par contre, on ne peut appuyer quelque chose d’une telle importance qui changera la facette de la ville pour les décennies à venir, sans trop savoir quels seront les impacts financiers, juridiques et économiques pour Laval. » indique M. De Cotis, conseiller municipal de Saint-Bruno.

« Jusqu’à aujourd’hui, personne n’a répondu à nos questions. Nous sommes dans une incertitude totale des impacts que ce code aura pour notre ville. On nous a fait une présentation de deux heures une semaine avant l’adoption du nouveau code. On nous envoie toute la documentation deux semaines avant le conseil. C’est vraiment un manque flagrant de sérieux et je considère que l’administration nous prend pour des suiveux. Nous sommes redevables envers nos citoyens et j’espère qu’ils sont conscients de cela. »

« Il faut que les conseillers municipaux soient en mesure d’expliquer ce nouveau code et en ce moment, avec le peu d’information que nous avons, on ne peut pas répondre convenablement aux citoyens de nos districts par rapport à ce nouveau code », souligne M. Achille Cifelli, conseiller municipal de Val-des-Arbres et chef intérimaire d’Action Laval.

« Laval mérite mieux que d’être une ville d’essais-erreurs ! L’administration Boyer ne connait pas les vraies conséquences autour d’un nouveau code d’urbanisme et nous laisse perplexes et sans réponse à nos questions. Nous avons besoin de plus de temps pour étudier l’ampleur et les conséquences qui découleront de ce nouveau code d’urbanisme », ajoute-t-il.

Les élus d’Action Laval auraient aimé avoir quelques mois de plus pour mieux identifier les impacts et ainsi prendre une décision plus éclairée.

C’est la raison pour laquelle Action Laval a proposé la création d’un comité formé d’élus qui auraient la charge d’analyser le projet du nouveau code de l’urbanisme.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h45

Mise à jour économique: le crédit d'impôt destiné aux aînés passe de 411 $ à 2000 $

Aide aux aînés, inflation tenace et possible récession sont les mots à retenir de la mise à jour économique et financière du Québec présentée jeudi par le ministre des Finances, Eric Girard, sur fond d'incertitude pour l'année qui vient. Les personnes âgées devraient être mieux outillées pour contrer l'inflation, grâce au coup de pouce financier ...

7 décembre 2022

Québec veut moderniser l'accès aux données de santé des patients

Le gouvernement du Québec a dévoilé mercredi le contenu de son projet de loi visant à moderniser l'accès aux données de santé des patients. Une démarche qui vise une plus grande transparence ainsi qu'un meilleur partage de l'information entre les professionnels. La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses ...

3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...