Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des hausses « équilibrées » et « responsables »

Le salaire minimum passera à 15,25 $ l'heure au Québec à compter du 1er mai

durée 10h00
19 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le salaire minimum au Québec augmentera d'un dollar à compter du 1er mai, passant ainsi à 15,25 $ l'heure.

C'est ce qu'a annoncé mercredi le ministre du Travail, Jean Boulet. Cette hausse du salaire minimum bénéficiera à 298 900 salariés, dont 164 100 femmes, a-t-il dit. 

Il s'agit de la plus forte augmentation du salaire minimum en pourcentage depuis 1995. 

Québec cherche à améliorer le pouvoir d'achat des personnes à faible revenu et à encourager la participation au marché du travail.

M. Boulet a également indiqué que le salaire minimum versé aux salariés rémunérés au pourboire serait de 12,20 $ l'heure, une augmentation de 0,80 $.

Pour ceux qui sont affectés exclusivement à la cueillette de framboises ou de fraises, le salaire minimum serait respectivement de 4,53 $ (+0,30 $) et de 1,21 $ (+0,08 $) du kilogramme.

Le ministre a vanté mercredi des hausses «équilibrées» et «responsables», qui ne nuiront pas, selon lui, à la compétitivité des entreprises.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...