Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Il souhaite vouloir une industrie plus inclusive

Boulet souhaite déposer sa réforme de l'industrie de la construction cet automne

durée 15h00
1 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre du Travail, Jean Boulet, prévoit déposer sa réforme de l’industrie de la construction cet automne. 

La réforme passera notamment par un décloisonnement des métiers pour en diminuer le nombre. Il y en a actuellement 25. Le ministre veut plus de polyvalence. 

Le ministre du Travail a donné quelques précisions sur ses intentions lundi matin, alors qu’il prenait la parole devant des membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Il a aussi dit vouloir une industrie plus inclusive, pour les femmes, les membres des Premières Nations et les personnes immigrantes. 

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...

14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...