Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Près de 600 000 employés de l'État sont sans convention collective depuis le 31 mars

Les syndicats du secteur public québécois n'envisagent pas de grève à court terme

durée 11h00
3 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

«Il n’y a pas de menace de grève qui pèse sur le Québec présentement», ont martelé mardi les quatre grandes centrales syndicales qui représentent les employés du secteur public québécois — sans toutefois écarter la possibilité d’un débrayage si rien ne bouge dans les négociations d’ici l’automne prochain.

Les dirigeants syndicaux de la CSN, la CSQ, la FTQ et la CSD ont rencontré pendant plus de 90 minutes le premier ministre François Legault et son ministre du Travail Jean Boulet à Québec mardi pour leur discussion annuelle en marge de la Journée internationale des travailleurs, qui a eu lieu lundi.

Les conventions collectives des 600 000 employés de l’État sont arrivées à échéance le 31 mars, mais même si aucune entente n’a été trouvée avec le gouvernement un mois plus tard, les syndicats ne sont pas encore dans un esprit de grève.

Ils souhaitent plutôt poursuivre des négociations de bonne foi avec le gouvernement, et sont même prêts à mettre tout en œuvre pour avoir des ententes conclues d’ici juin, comme le souhaite le premier ministre.

Cependant, pour y arriver, ils espèrent voir «des signaux» de la part de Québec dans les prochaines semaines, rappelant que même si rien n’est envisagé pour l’instant, une grève fait toujours partie des outils à la disposition des syndicats si les discussions achoppent.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...

14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...