Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pénurie de main-d’œuvre

Les municipalités doivent faire preuve d'imagination pour recruter des sauveteurs

durée 14h00
3 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Aux prises avec un manque de personnel, les piscines publiques cherchent à recruter des sauveteurs, indique la Société de sauvetage.

Une porte-parole de l'organisme, Stéphanie Bakalar, dit qu'il est habituellement difficile de recruter du personnel. Souvent, ce sont des emplois d'été qui attirent les élèves du secondaire âgés de 16 à 18 ans qui s'en iront pour aller faire leurs études universitaires.

Mme Bakalar ajoute que la situation a empiré à cause de la pandémie de COVID-19. Peu de gens ont pu recevoir la formation en personne nécessaire pour obtenir une certification de sauveteur.

Vendredi, le gouvernement ontarien a baissé de 16 à 15 ans l'âge minimum requis pour être sauveteur dans l'espoir de régler ce manque de sauveteurs dans les endroits publics.

Mme Bakalar dit que les municipalités et les centres récréatifs ont dû faire preuve d'imagination pour attirer des employés tout en s'assurant qu'ils ont reçu la formation rigoureuse exigée par la Société de sauvetage. 

Christine Pelletier, directrice au centre récréatif Dovercourt, à Ottawa, mentionne que l'établissement a déjà commencé à engager des sauveteurs âgés de 15 ans. Ils occuperont un poste de moniteur adjoint jusqu'à ce qu'ils fêtent leurs 16 ans.

Elle dit qu'une autre stratégie consiste à former et à engager des sauveteurs plus vieux. Elle signale qu'il existe au Canada des sauveteurs certifiés qui sont âgés de près de 80 ans.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...

durée Hier 15h00

Mobilité du personnel en santé: «Nos objectifs n'ont pas changé», dit Christian Dubé

Appelé à commenter l'échec des pourparlers avec la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé savoir mardi que ses objectifs en matière de mobilité du personnel «n'ont pas changé». «Ce qu'on veut, c'est une certaine flexibilité pour être capable de bien servir nos patients et d'avoir un ...

durée Hier 14h00

La Ville appelle le Syndicat des cols bleus à prioriser ses demandes

Après avoir demandé une accélération du processus de négociation, la Ville de Laval a informé le Syndicat des cols bleus qu’à ce stade, une priorisation des demandes devenait nécessaire pour arriver à une entente négociée rapidement. Elle est prête à s’engager dans une telle démarche, pour autant que cela soit mené de façon réciproque par le ...