Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ne plus être simple « commentateur »

L'intervention de François Legault réclamée dans les négociations du secteur public

durée 14h00
4 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault doit cesser d'être un «commentateur» et un «observateur» dans les négociations avec les employés du secteur public et doit intervenir directement auprès des syndicats pour faire débloquer l'impasse, plaide le chef libéral Marc Tanguay.

En entrevue avec La Presse Canadienne, dimanche, M. Tanguay a fait valoir qu'en tant que «chef de l'État québécois», M. Legault a le devoir d'entrer «personnellement et directement» en communication avec les représentants des travailleurs pour qu'une entente soit trouvée rapidement.

«Il doit le faire pour nos travailleuses et nos travailleurs, puis il doit le faire pour les citoyens et les élèves qui sont négativement impactés par (les grèves)», a-t-il soutenu.

Des milliers de travailleurs du secteur public, notamment dans les domaines de l'éducation et de la santé, sont en grève ou le seront à nouveau dans les prochaines semaines, alors que les différentes centrales syndicales et le gouvernement n'arrivent pas à s'entendre sur de nouvelles conventions collectives.

Québec s'est dit prêt à bonifier sa dernière offre salariale, qu'il présentait comme valant 14,8 % sur cinq ans en moyenne en incluant un montant de 1000 $ la première année et des offres différentiées, à condition que les syndicats acceptent de lui donner plus de flexibilité dans l'organisation du travail.

Au cours de la dernière semaine, M. Legault a publié sur le réseau social X deux images de rencontres qu'il a eues avec la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, et le ministre de la Santé, Christian Dubé, afin de discuter de l'état des négociations.

M. Tanguay estime toutefois que M. Legault devrait donner un coup de pouce à Mme LeBel en se présentant lui-même à des rencontres avec les représentants des différents syndicats.

Mathieu Paquette, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...