Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Marc Tanguay affirme qu’il faudra plus d’immigrants à l’avenir

durée 12h00
24 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Bien que le chef libéral Marc Tanguay reconnaisse que les immigrants mettent de la pression sur les services sociaux, il affirme du même souffle que le Québec n’aura pas le choix d’en prendre plus dans les prochaines années afin de pallier la pénurie de main-d'œuvre. 

«On n'aura pas le choix pour notre économie», a-t-il admis en point de presse, mercredi, lors du caucus présessionnel de son parti à Thetford Mines.

En citant des chiffres de la Commission des partenaires du marché du travail, le chef libéral a affirmé: «Il est clair que nous, c'est 1,6 million de travailleurs additionnels dont on a besoin pour les prochaines années. Il faut travailler là-dessus.»

«On est le parti de l’économie. On s’assoit avec les acteurs économiques. Vous en avez besoin de combien? Dans quelle région? Qu’en est-il des écoles? Des soins de santé? Des services de garde? De l’habitation?», a ajouté M. Tanguay.  

Il y a actuellement plus d’un demi-million d’immigrants temporaires au Québec. Le chef libéral affirme qu’il faut tout d'abord bien répondre à leurs besoins. 

«Aujourd’hui, il faut travailler sur celles et ceux, les 500 000 qui sont au Québec et on doit faire en sorte de répondre aux besoins», a-t-il expliqué.

Le chef libéral martèle que les problèmes d’intégration des immigrants sont la faute du gouvernement Legault.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...