Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Élargissement de la loi Françoise David: François Legault se dit «ouvert»

durée 15h00
9 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault s'est dit «ouvert» à regarder comment «mieux protéger les aînés des impacts de la crise du logement». Il fait toutefois une mise en garde, affirmant qu'il faut «faire très attention de ne pas provoquer des effets pervers qui pourraient empirer leur situation, au lieu de l’améliorer».  

M. Legault répondait à une lettre du chef parlementaire de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois. Dans sa missive, M. Nadeau-Dubois tendait la main au premier ministre, affirmant qu’il était prêt à faire des compromis au sujet du projet de loi de son parti visant à mieux protéger les personnes aînées des évictions. 

Dans un message sur le réseau social X, le premier ministre décrit longuement ce que son parti a fait pour les personnes aînées et le logement pour finalement écrire: «Notre ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, a toujours été ouverte à la discussion. Regardons ça ensemble, de bonne foi, et voyons si nous pouvons trouver des solutions raisonnables.»

Gabriel Nadeau-Dubois s’est réjoui de la réponse du premier ministre. «Je demeure convaincu que c'est possible de trouver un terrain d'entente et que c'est nécessaire», a-t-il affirmé en point de presse à l’Assemblée nationale, mardi. 

Il y a deux semaines, la Coalition avenir Québec (CAQ) a accepté d’appeler le projet de loi 198 de QS qui élargirait la portée de la loi Françoise David. Malgré cela, le gouvernement a montré peu d'enthousiasme pour faire adopter la pièce législative.  

La loi communément appelée «loi Françoise David», qui a été adoptée en 2016, stipule qu’un aîné de plus de 70 ans avec un revenu très faible qui habite son logement depuis plus de 10 ans ne peut être évincé.

L’objectif du nouveau projet de loi solidaire est d’élargir les critères afin d’inclure notamment les personnes de 65 ans et plus qui vivent dans leur logement depuis au moins cinq ans.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 mai 2024

Action Laval veut que le maire contrôle ses dépenses

Le conseiller municipal du district Saint-Bruno,  David De Cotis, en compagnie du chef intérimaire d’Action Laval et conseiller municipal du district Val-des-Arbres,  Achille Cifelli, réagissaient aux arguments du Maire pour voter contre la proposition de geler les taxes pour le budget 2025 dans la Ville de Laval. Considérant que plutôt que de ...

14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...