Publicité

27 mai 2014 - 12:18

Une année de célébrations pour le 50e de Laval

Par Ghislain Plourde

LAVAL - 

Les célébrations du 50e anniversaire de la Ville de Laval s’étaleront sur une année complète.

C’est l’humoriste lavallois bien connu Philippe Bond qui sera le porte-parole officiel de ces festivités qui s’articuleront autour du thème «Laval, l’autre histoire».

Le lancement des activités se fera le 31 décembre prochain au Centropolis de Laval qui sera le théâtre de nombreux évènements tout au cours de cette année de célébrations.

Le slogan indique que l’histoire de Laval n’est pas seulement celle des 50 dernières années et du regroupement des 14 Municipalités. Ses souvenirs remontent aussi loin qu’à l’époque de la Nouvelle-France.

Un titre qui précise également que l’histoire de Laval, c’est celle de l’île Jésus, à l’origine, celle des collectivités, de ses citoyens, de ses artistes, de ses familles, des gens célèbres qui ont tous façonné, à leur façon, le visage de Laval.

Budget

La Corporation des célébrations du 50e anniversaire se dote d’un budget de 6,2 M $ pour l’organisation des nombreuses activités. De ce montant, 4,2 M$ proviendront d’une aide financière de la Ville. L’organisation bouclera son budget avec des dons et commandites.

D’ailleurs, une campagne de financement sera mise sur pied pour récolter un montant de 2 M $. Les hommes d’affaires Alain Bouchard, grand patron d’Alimentation Couche-Tard, et Geoff Molson, président et chef de la direction du Club de hockey Canadien, ont accepté la présidence de cette campagne de souscription.

La Corporation des célébrations, présidée par le maire de Laval Marc Demers et réunissant neuf intervenants municipaux à son conseil d’administration, a dû mettre les bouchées doubles pour les préparatifs du cinquantenaire.

«En raison de l’instabilité politique, nous avons pris un retard important dans l’échéancier. Nous serons, malgré tout, prêts à temps», a fait savoir le maire Demers.

Spectacle unique

L’entreprise Laser Quantum sera un partenaire important des célébrations. La compagnie, chef de file depuis plus de 20 ans dans le domaine du design, de la production de spectacles laser et aquatique, présentera un évènement phare au Centropolis. Un théâtre d’eau multimédia en mettra plein la vue aux visiteurs.

Laval terre d’îles racontera l’histoire de l’île Jésus et de ses habitants. Une projection sur deux écrans d’eau d’une longueur totale de 200 pieds de long et de 50 pieds de haut incluant, aussi, un bassin de 6000 pieds carrés. Plus d’une vingtaine de représentations sont prévues à l’été 2015.

Trois types d’évènements

Tout au cours de l’année 2015, la programmation des célébrations sera composée de trois types d’évènements.

1) Évènements Signature : Activités d’envergure qui seront créées et produites pour les célébrations du 50e en 2015.

2) Évènements Vie lavalloise : Projets, activités ou évènements proposés par la Ville de Laval ou ses partenaires et qui seront élaborés à partir des orientations et objectifs des célébrations du 50e en 2015.

3) Évènements Citoyens : Projets visés par l’appel public de projets et pour lesquels une aide financière est disponible. Cette catégorie s’adresse aux citoyens lavallois, aux artistes, aux groupes et aux organismes.

Pour ce dernier volet, la Corporation des célébrations du 50e anniversaire de Laval dispose d’une enveloppe budgétaire de 1 M$ pour la réalisation de ces projets.

Les personnes intéressées à déposer un projet ont jusqu’au 15 août pour le faire. Les choix seront connus à la fin septembre. D’autres détails de la programmation seront dévoilés ultérieurement.

Un site Internet est en ligne pour tous les détails : www.50ans.laval.ca

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.