Publicité

6 janvier 2015 - 15:38 | Mis à jour : 15:48

Déneigement par des itinérants : une entreprise pourrait être créée

Fanny Arnaud

Par Fanny Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 5

Le conseiller municipal de Laval-des-Rapides, Pierre Anthian, ne s’attendait pas à un tel succès quand il a décidé de payer des itinérants pour déneiger son quartier.

11 décembre 2014 : Il paye des itinérants pour déneiger

Depuis le début de l’opération au mois de décembre, des particuliers ont voulu bénéficier des services de ces volontaires et, face à la demande, M. Anthian songe désormais à créer une entreprise.

« Il y a un marché car beaucoup de gens ont besoin de déneiger et ne sont pas en mesure de le faire », dit le conseiller municipal.

« La Ville fait de son mieux et s’occupe des grands axes mais il reste les sentiers et les zones privées », ajoute-t-il.

Entreprise

Il explique que tout a commencé quand deux gardiennes ont vu les itinérants dégager un chemin et leur ont demandé s’ils pouvaient déneiger le sentier pour permettre aux enfants d’aller jouer au parc.

« Ça nous a donné l’idée qu’on pouvait avoir des contrats privés », affirme M. Anthian.

La création d’une entreprise serait envisageable, selon lui, si l’activité devait se développer davantage.

En attendant, l’équipe a mené aujourd’hui une deuxième opération dans le secteur du métro Montmorency et de la Concorde malgré les avertissements des fonctionnaires qui leur avaient recommandé de ne pas travailler sans assurance.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactions
  • BELLE INITIATIVE DE M.PIERRE ANTHIAN.POURQUOI NE PAS PERMETTRE AUX ÉTINÉRANTS D'AVOIR UN SALAIRE TOUT EN RENDANT SERVICE À LA POPULATION.ET DE MIEUX VIVRE.BRAVO

    TITITE - 2015-01-06 16:09
  • Le chemin piétonnier qui traverse place Montmorency nord sud n'est jamais dégagé et aurait grand avantage à l'être.

    Léo Savard - 2015-01-06 16:51
  • "Le maire de Laval, Marc Demers, a toutefois fait part de son malaise, [...]Il s'interroge sur la sécurité de ces déneigeurs itinérants.[..]il y a des lois qui nous régissent. Que va-t-il arriver si quelqu'un se blesse? [..]"

    Le malaise ne vient il pas plutôt que la VILLE n'est PAS capable de former une mini-équipe dans sa superstructure (1 camions 2 travailleurs 2 pelles)pour ces situations M Demers et que cela est montré à la vue de tous ?


    alain lecompte - 2015-01-06 18:05
  • Et voilà le problème. Si un de ses ''déneigeurs'' se blesse... Qui va payer pour le soigner. Sûrement pas M. Anthian.

    Pierre L'Heureux - 2015-01-07 19:41
  • a\s Pierre L'Heureux

    Il y a tjrs moyen pour un itinérant, à supposé qu'il n'a pas de carte de la RAMQ, de se faire soigner gratuitement au Qc. ;) De plus, le pire accident possible avec une pelle, est de se donner un coup de pelle (une chance sur 1 million). À force de couper les cheveux en quatre... les gens tombent dans la peur de faire quelque chose. Désolant que cette mentalité existe encore aujourd'hui.

    alain lecompte - 2015-01-15 09:22