Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 janvier 2018 - 09:42

Comment sécuriser votre réseau informatique d'entreprise ?

Article commandité

L’informatique est devenu est outil indispensable pour la gestion, la production et la communication d’une entreprise. Il faut donc savoir se prémunir des menaces : actes de malveillance, méthodes d’intrusion performantes, virus, chevaux de Troie, pourriels, logiciels espions, mais aussi celles provenant des utilisateurs eux-mêmes (clés USB, mises à jour des logiciels…). Par où commencer et quelles sont les solutions ?

La sauvegarde des données

Vous stockez vos données sur des serveurs internes, mais encore faut-il les sauvegarder en temps réel et d’une manière synchronisée au moins une fois par jour. Cela suffit-il pour autant à protéger vos informations confidentielles ? Vos serveurs sont-ils aussi à l’abri d’une coupure d’énergie ? D’un incendie ? D’un piratage ?

L’idéal est de délocaliser vos données en les stockant à distance au moyen d’une liaison par fibre directe vers votre hébergeur. Le centre de données joue un rôle important dans votre entreprise, il est de loin la solution la plus performante. Vous ne risquez aucun piratage ni incident technique du fait d’un dispositif de sécurité et de maintenance à la pointe. En effet, le centre de données est autonome en énergie, dans une zone climatique et sismique sécurisée. Hyper connecté, il est en liaison avec l’ensemble des fournisseurs en télécommunication vous assurant ainsi une réelle continuité de connexion. Aucune coupure possible. De plus, il assure la restauration de vos informations en cas de problème.

Les outils de surveillance

Vos points d’accès au réseau doivent être constamment surveillés et protégés du réseau public. Vous devez donc mettre en place un bon système de filtrage :

  • Un pare-feu pour surveiller les connexions entrantes et sortantes et empêcher les intrusions,

  • Un journal des connexions,

  • Un anti-virus qui sera capable d’analyser aussi les supports amovibles, disques durs externes, clés USB, ordinateurs portables…

  • Un anti-spywares (logiciels-espions),

  • Un anti-spam pour filtrer pourriels.

  • Un RPV, réseau privé virtuel, qui vous permet de ne pas laisser sur le web des informations sur votre entreprise.

Les mesures de sécurité

L’accès des utilisateurs doit également être étudié. En règle générale, il convient de limiter l’accès à l’administrateur du réseau et quelques personnes clés de l’entreprise pour éviter les risques de contaminations. Ainsi, vous interdirez l’accès à certains, le limiterez à d’autres. Des groupes de sécurité se chargeront de la tenue à jour des systèmes et des langages.

La vie de votre entreprise, sa productivité, sa compétitivité sont entre les mains de l’informatique. L’enjeu est donc de taille !  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.