Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Laval récolte 5 médailles lors des 24es Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

durée 09h00
9 juin 2018
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La délégation lavalloise composée de 7 candidats a fait excellente figure en remportant 5 médailles lors des 24es Olympiades canadiennes des métiers et des technologies qui se sont déroulées les 4 et 5 juin derniers au Edmonton Expo Centre.

La médaille d’or et les 4 médailles de bronze sont venues composer l’impressionnante récolte de 29 médailles québécoises, ce qui confère au Québec la première position au cumulatif devant l’Ontario et l’Alberta. La performance de l’équipe du Québec s’inscrit dans une tradition de succès qui perdure depuis près de 25 ans.

Cinq médaillés lavallois sur 7 participants

Les participants de Laval qui ont remporté les honneurs sont :

  • Médaillé OR : Charles-Antoine Whissell, Soudage-montage
  • Médaillés BRONZE : Jean-François Lévesque, Mécanique automobile                                                        Cassandra Couillard, Infographie                                                                           Alexandra Boivin et Sébastien Brissette, Aménagements paysagers

Soulignons également les excellentes performances de Rose Rinfret-Harvey en Pâtisserie et d’Andrew Godard-Lauzon en Plomberie.

Une solide équipe d’entraîneurs

Les 7 candidats lavallois ont pu compter sur la collaboration et l’accompagnement d’enseignants experts. Ces derniers ont créé un véritable programme d’entraînement sur plusieurs mois pour leurs élèves. Ces entraîneurs, tous enseignants en formation professionnelle à la Commission scolaire de Laval (CSDL), sont François Savard, Mécanique automobile, Nadine Ménard, Infographie, Josée Belda, Aménagements paysagers, Alain Chénier, Soudage-montage, Mélanie Provost, Plomberie et chauffage et Cédrik Lalande, Pâtisserie.

Prochaine étape, le Mondial des métiers

Cette forte présence lavalloise découle de la performance remarquée des candidats de Laval aux Olympiades québécoises des métiers et des technologies tenues en mai dernier, à Montréal, où pas moins de 10 médailles avaient été raflées par l’équipe de la formation professionnelle de la CSDL.

Chaque année, à travers les huit centres de formation professionnelle de la CSDL, des sélections préliminaires ont lieu pour les concours régionaux et provinciaux des métiers spécialisés, pouvant ainsi mener aux Olympiades canadiennes. Lors de cette récente épreuve, c’est plus de 500 finalistes provenant des quatre coins du Canada qui ont rivalisé dans plus de 40 disciplines spécialisées.

Il s’agissait également d’une première étape de qualification déterminante pour la sélection des candidats qui intégreront l’équipe canadienne au 45e Mondial des métiers qui aura lieu en août 2019, à Kazan, en Russie. Ces candidats seront connus
après les prochaines Olympiades canadiennes en 2019.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...