Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juin 2018 - 13:56 | Mis à jour : 14:15

La députée de Fabre remet 10 médailles de l’Assemblée nationale du Québec à des leaders sociaux et économiques

C’est lors d’une soirée hommage au club de golf Islemere, que la députée du comté de Fabre, madame Monique Sauvé, a non seulement remercié plusieurs citoyens exemplaires, mais a honoré chaque récipiendaire en leur remettant une médaille de l’Assemblée nationale et un parchemin personnalisé racontant leur histoire. Les récipiendaires sont : Jeanne Tremblay, Peter Papadakis, Madeleine Allard, Marcelin Cantin, Patricia Lapraino, Labib Farajallah, Jeanne Cazabon, Tinel Timu, Gilberte Roy et la famille Brisebois.

Lors de cette cérémonie remplie d’émotions, chaque citoyen qui se méritait les honneurs était accompagné par leurs familles et amis. Les méritants représentaient les citoyens de Fabre avec fierté et succès. Ils démontraient l’effort et la passion dans toutes les sphères de notre société, sans oublier leur leadership d’exception. Lors de la remise, la députée Monique Sauvé tenait à exprimer sa reconnaissance et son émotion à l’aide de chefs d’œuvre choisi par elle-même, symbolisant la personnalité de chacun.

« Grands leaders d’exception auprès des citoyens de mon comté, vous êtes tous leaders d’émotion et de cœur. Ce fut pour moi un immense privilège de reconnaître votre immense contribution », a conclu Madame Sauvé en fin de soirée.

Les médailles de l’Assemblée nationale du Québec sont décernées par le président de l’Assemblée ou par l’un des 125 députés à des personnalités québécoises, canadiennes ou étrangères méritant la reconnaissance des députés de l’Assemblée et de la population du Québec.  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.