Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2018 - 12:26

Les organismes locaux sont invités à partager sur les changements climatiques

Par Salle des nouvelles

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) et le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), en collaboration avec la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Réseau Environnement, le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME), ont lancé le 11 juin dernier Phare, une nouvelle plateforme en ligne sur les questions climatiques. 

Phare répertorie déjà plus d’une cinquantaine d’initiatives locales. La Ville de Laval et les organismes locaux de la région de Laval sont invités à partager dès aujourd’hui leurs bons coups en matière climatique et à enrichir la plateforme en complétant le formulaire disponible sur le site phareclimat.com.

Phare est un outil de référence inédit destiné à tous les professionnels, décideurs, élus ou dirigeants municipaux désirant mettre en place des initiatives en matière d'atténuation et d’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs de la mobilité et du transport, de l’énergie, de la gestion des matières résiduelles et de l’aménagement du territoire.

Le projet Phare a été élaboré par l’UMQ et le RNCREQ, en collaboration avec la FCM, Réseau Environnement et le FAQDD. Le projet est rendu possible grâce à la participation financière du Fonds vert du gouvernement du Québec et du Fonds municipal vert et du programme Municipalités pour l’innovation climatique, mis en œuvre par la FCM et financés par le gouvernement du Canada.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.