Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juillet 2018 - 10:48 | Mis à jour : 11:04

Possible grève des employés de la Résidence Soleil de Laval

Par Salle des nouvelles

Les membres de la Section locale 106 des Teamsters se sont donné une mission: améliorer leurs conditions de travail et les salaires de tous les travailleurs de l’industrie.

Par conséquent, les employés de la Résidence Soleil de Laval seront en grève à compter du 17 juillet à 8 h, à moins qu'une entente soit conclue entre les salariés et les patrons. Les dernières propositions de l’employeur déposées en présence d’un conciliateur en juin ont été refusées majoritairement par les quelque 300 membres de la Section locale 106 réunis en assemblées dans les dernières semaines.

La rémunération et la charge de travail sont au coeur des revendications des Teamsters.

En effet, il y a un retard salarial important pour les travailleurs du secteur privé puisque ces derniers gagnent jusqu’à 6$/h de moins que leurs confrères et consoeurs du public. Pourtant, ils font exactement le même travail et prennent soin des aînés avec le même dévouement.

« Il faut améliorer ces conditions de travail puisque cela permettra de limiter, peut-être même de freiner, la pénurie de main-d’oeuvre que nous avons vue apparaître dans l’industrie au cours des dernières années, a analysé le président de la Section locale 106 des Teamsters, Jean Chartrand. On parle de femmes et d’hommes qui prennent soin de nos d’aîné(e)s. C’est un job important qui doit être rémunéré en conséquence. »

Les Teamsters ont d’ailleurs constaté que des travailleurs oeuvrant dans certaines Résidences Soleil ont quitté leur emploi au cours des dernières années en affirmant qu’ils préféraient travailler en restauration rapide puisque les salaires y étaient supérieurs.

« J’invite tous les syndiqué(e)s dans ce secteur d’activité à appuyer leurs confrères et leurs consoeurs des cinq Résidences Soleil, a conclu le leader syndical. Les Teamsters mènent une bataille qui aura des impacts sur l’ensemble des travailleurs et des travailleuses qui oeuvrent dans tous les établissements au Québec et c’est ensemble qu’on va y arriver. »

De leur côté, les travailleurs et les travailleuses de la Résidence Soleil de Boucherville ont accepté à 74 % les offres patronales lors d’une assemblée syndicale qui a eu lieu en juin dernier. La grève est donc évitée dans cet établissement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.