Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juin 2018 - 13:49

Vous voulez rénover vos planchers vous-même ? Les erreurs à éviter

 

Selon la Régie du Bâtiment du Québec, certains travaux de rénovation ne peuvent pas être réalisés soi-même, comme les installations électriques. Mais la rénovation du plancher peut ne dépendre que de vous ! D’ailleurs, la RBQ propose un magazine en ligne sur la maison et les projets de rénovation, pour trouver les meilleurs conseils. Aujourd’hui, on vous propose de découvrir les erreurs à éviter lors d’une rénovation de planchers par vos propres soins !

 

Oublier de prendre les mesures

Lorsque vos installez du plancher ou du carrelage par vous-même, sans faire appel à un entrepreneur qualifié, vous prenez un risque important : celui d’un rendu approximatif. La première chose à faire avant de penser à rénover votre plancher, c’est bien sûr de prendre des mesures :

-Celles de la pièce

-Celles du revêtement choisi

Pourquoi faut-il mesurer le revêtement choisi ? Tout simplement parce qu’il est peu probable qu’un carré de carrelage ou quelques lattes de plancher conviennent parfaitement à votre pièce, sans qu’une coupe ne soit nécessaire.

Vous devez donc anticiper cette situation et vous doter des outils nécessaires.

 

Ne pas anticiper les obstacles possibles

Cela revient à éviter les éventuels obstacles, à commencer par les écarts de taille ou les découpes nécessaires. Mais il existe des obstacles plus dérangeants encore au moment de la pose : supposons que vous installiez une nouvelle tuyauterie (pour du chauffage au sol par exemple), votre pose ne sera pas aussi simple que prévu.

Au-delà des tuyaux, il y a aussi les bas de portes (prévoyez des languettes) ou les placards. Réfléchissez donc bien à la pièce que vous rénovez avant toute pose.

 

Négliger l’importance de la sous-couche

De manière générale, un plancher nécessite une préparation : la sous-couche est ce qui va permettre une meilleure tenue et résistance dans le temps de votre plancher. C’est donc essentiel à son bon maintien et négliger l’installation de cette sous-couche reviendra à négliger la totalité de votre travail.

Même chose côté carrelage, avec le type de béton à choisir. Préparez la surface avec un béton plus léger pour garantir un bon maintien dans le temps.

 

Choisir un plancher ou un carrelage inadapté

Stratifié, vitrifié, huilé : chaque type de plancher va demander un certain entretien, raison pour laquelle vous devez anticiper ce choix. S’il s’agit d’une pièce avec beaucoup de passage, il sera préférable de prendre un matériau facile à entretenir et peu fini, comme le carrelage.

À l’inverse, pour une pièce de vie, il vaudra mieux un plancher en bois franc ou en bois noble, pour donner un côté chaleureux. Côté entretien, il faudra opter pour des produits adaptés, et remplacer certaines habitudes comme le fait de marcher avec vos chaussures sur le plancher, par d’autres habitudes.

 

Ne pas protéger son parquet

Le parquet est très vite sensible aux rayures, souvent difficilement réparables. Équipez vos pieds de meubles et vos chaises de feutres adaptés. Les chaises et meubles roulants sont à proscrire, éviter également les talons (surtout, aiguilles), pour garantir à votre plancher une certaine durabilité. Ajoutez toujours une couche de vernis à l’issue de la pose, qu’il s’agisse de plancher ou de carrelage.

Vous l’aurez compris : les erreurs à éviter reviennent essentiellement à dire qu’il faut bien mûrir votre choix, prendre le temps de comparer les offres et que la pose doit être également réfléchie.

En matière de rénovation de plancher, il y a quelques erreurs à éviter absolument, et celles évoquées dans cet article sont les principales. Dans l’idéal, faites accompagner votre projet dans un premier temps, puis faites les rénovations après une étude de devis et de comparatifs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.