Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2018 - 11:00

Selon une étude réalisée par Allstate du Canada

Neuf automobilistes québécois sur dix seraient trop distraits pour conduire de façon sécuritaire

L’expérience de conduite a radicalement changé ces dernières années, les avancées technologiques, de plus en plus futuristes, devenant monnaie courante dans l’industrie automobile. S’il est vrai que nombre des options offertes aujourd’hui sont conçues pour rendre la conduite plus sécuritaire, certaines innovations pourraient toutefois s’avérer être des sources de distraction.

Selon un nouveau sondage Léger effectué pour le compte d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance, 91 % des conducteurs sondés ont des habitudes dangereuses au volant et précisément la moitié (50 %) d’entre eux affirment parler au téléphone à l’aide d’une fonctionnalité multimédia mains libres. Cependant, seulement un cinquième (22 %) des répondants admettent être distraits au volant.

Les innovations technologiques, sources de distraction pour les automobilistes

Les fabricants s’évertuent à révolutionner leurs automobiles à l’aide de systèmes d’infodivertissement multimédias intégrés. Les véhicules autonomes et les fonctionnalités de conduite assistée arrivent tranquillement sur le marché, et ce n’est qu’un début. Mais ces améliorations technologiques pourraient bien représenter des sources de distraction supplémentaires : parce qu’elles procurent aux conducteurs un sentiment de sécurité accru, elles pourraient les inciter malencontreusement à moins prêter attention à la route.

De nombreux conducteurs admettent utiliser une technologie de conduite assistée au volant. Près de 4 répondants sur 10 (38 %) disent se servir des fonctionnalités intégrées pour écouter de la musique ou utiliser l’option multimédia mains libres (35 %) pour envoyer des messages textos ou lire des courriels. Près d’un quart (25 %) affirment utiliser leur téléphone pour faire ou recevoir un appel, envoyer ou lire un message texto, prendre une photo ou encore modifier la recherche dans le navigateur GPS (23 %) pendant qu’ils conduisent.

Les automobilistes québécois prennent-ils leur responsabilité suffisamment au sérieux ?

Seulement 1 conducteur sur 10 (9 %) au Québec affirme ne jamais adopter de comportements à risque au volant. Quand on leur demande s’ils se considèrent comme distraits au volant, près de 8 conducteurs sur 10 (78 %) disent l’être rarement ou jamais, et 20 % des conducteurs déclarent l’être seulement à l’occasion.

Prendre conscience des risques est le premier pas vers une conduite plus sécuritaire. « Les avancées technologiques et les changements qu’elles entraînent sont inévitables, et nous ne cherchons d’ailleurs pas à les éviter. Nos voitures sont de plus en plus sécuritaires », déclare André Parra, directeur régional des réclamations chez Allstate du Canada, compagnie d’assurance. « Cela dit, il nous faut garantir que les innovations sont bien utilisées et ne pas les laisser devenir des sources de distraction pour les conducteurs. »

Conseils de sécurité

« Les véhicules dotés de mille et une options sont très en vogue en ce moment et qui sait ce que nous réserve encore l’industrie automobile. Mais conduire est une énorme responsabilité et un conducteur inattentif peut mettre la vie de nombreuses personnes en danger sur la route », affirme Denis Talbot, expert en technologie et porte-parole de l’Étude sur la distraction au volant d’Allstate du Canada. Pour empêcher les sources de distraction de nuire à la conduite, voici les cinq principaux conseils de sécurité d’Allstate du Canada à l’intention des conducteurs.

• Mettez votre téléphone en mode silencieux et hors de portée. Ça peut sembler extrême, mais c’est l’une des meilleures façons de résister à la tentation de le regarder pendant que vous conduisez. On sait trop bien combien il est difficile de rester indifférent à la sonnerie, aux bips et aux bruits de vibration.
• Obtenez l’itinéraire avant de partir. Lire une carte routière ou programmer un navigateur GPS quand vous êtes derrière le volant exige une trop grande part de votre attention. Si vous devez changer de cap en chemin, rangez-vous sur le côté pour modifier l’itinéraire de façon sécuritaire.
• Configurez votre système d’infodivertissement. Programmez à l’avance vos listes de lecture favorites, enregistrez vos destinations les plus fréquentes dans le navigateur GPS et jumelez votre cellulaire ou autre appareil avec le système de la voiture pour éviter d’avoir à manipuler ces appareils pendant que vous conduisez.
• Concentrez-vous. Il est plaisant de conduire en été, tout particulièrement en compagnie d’amis et au son d’une bonne musique, mais avant de monter le volume, de piger dans les grignotines ou de prendre des photos du paysage, n’oubliez pas que toutes ces choses risquent de vous distraire. Votre attention doit être sur la conduite, vos yeux sur la route et vos mains sur le volant. Planifiez des escales en chemin pour toute autre activité.
• Déléguez des tâches aux passagers. Demandez-leur de s’occuper du système d’infodivertissement pour que vous puissiez vous concentrer sur la route.

Consultez l’infographie à www.conseilsduquotidien.ca.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.