Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juillet 2018 - 12:12 | Mis à jour : 12:53

Juillet 2018 marque le 50e anniversaire du mouvement des Olympiques spéciaux

L’hôtel de ville de Laval illuminé en rouge pour souligner la Journée de l’inclusion sociale

À l’occasion de la Journée de l’inclusion sociale, qui est célébrée à travers l’Amérique du Nord, la Ville de Laval témoignera sa solidarité en illuminant l’hôtel de ville en rouge les soirs du 20, du 21 et du 22 juillet.

« Il est important de souligner cette journée. Notre objectif est d’offrir un milieu de vie inclusif. Ce milieu doit être respectueux de toutes les personnes afin d’assurer la dignité et l’épanouissement de nos citoyens. La Ville poursuit ses efforts pour penser ses services, ses politiques et ses structures en tenant compte des besoins de tous ses citoyens, peu importe leur situation », souligne Marc Demers, maire de Laval.

Olympiques spéciaux

Par ailleurs, ce mois de juillet marque les 50 ans des Olympiques spéciaux. Ce mouvement mondial permet aux personnes qui présentent une déficience intellectuelle de pratiquer un sport. Ainsi, leur développement et leur inclusion sociale sont grandement favorisés.

La Ville de Laval participe, d’ailleurs, activement à ce mouvement, puisque, pour une troisième année consécutive, son service de police organise le Parcours des héros. Cet événement sportif rassemble des athlètes atteints d’une déficience intellectuelle et des policiers dans un parcours d’obstacles. Cette année, il a lieu le 8 septembre et se déroule au Centre de la nature.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.