Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 août 2018 - 15:00

Acheter bio et économiser c'est possible en suivant ces 3 conseils

Par Salle des nouvelles

Acheter biologique est plus facile que vous ne le pensez. Une des idées préconçues très répandues au sujet des aliments bio est que les adopter sera coûteux. Cependant, tout comme lorsque vous faites vos achats au supermarché, vous pouvez économiser en vous montrant un acheteur averti.

Afin de bénéficier des avantages de passer au bio en respectant votre budget, suivez ces quelques conseils.

Achetez en saison 

Les fruits et les légumes sont à leur meilleur sur le plan du goût lorsque vous les achetez en saison, parce que le produit est généralement cultivé localement, ce qui signifie qu'il n'a pas eu à voyager depuis l’autre bout du monde avant d’arriver dans votre assiette.

En outre, il est plus abondant en saisons, de sorte que les prix sont plus bas. Pendant l'été, songez à faire quelques provisions qu'il vous suffira de nettoyer, sécher et congeler pour utilisation ultérieure.

Soyez avisé

Chaque année, l’Environmental Working Group publie un guide sur les 15 aliments les moins contaminés et les 12 plus contaminés. La première catégorie représente les fruits et légumes qui ne sont généralement pas aussi contaminés par l’usage des pesticides, tandis que ceux de la deuxième catégorie le sont. En respectant cette liste lorsque vous faites vos achats à l'épicerie, vous pourrez établir des priorités quant aux produits frais bio à vous procurer.

Regardez au-delà de l’allée des produits frais

Vous pouvez trouver de nombreux produits biologiques non périssables chez votre marchand local de produits de santé naturels membre de l'Association canadienne des aliments de santé. En vous procurant ces produits, vous réduirez le nombre total d'ingrédients que vous achetez. Afin de vous assurer que les produits que vous achetez sont composés d’au moins 95 % d’ingrédients biologiques et respectent les normes strictes du Canada, recherchez le logo Biologique Canada sur l’étiquette.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.