Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 août 2018 - 09:00

Les aînés d’Alfred-Pellan ont l’occasion de participer à un nouveau projet

Par Salle des nouvelles

Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, au nom du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, l’honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé que le Centre Communautaire Petit Espoir a reçu un soutien financier du gouvernement du Canada pour son projet dans le cadre du Programme Nouveaux Horizons pour les Aînés.

Le Centre Communautaire Petit Espoir est un organisme à but non lucratif qui vise l'amélioration de la qualité de vie des citoyens de Laval en général et ceux du secteur Saint-François en particulier.

L’organisme reçoit pour son projet « Aînés actifs et impliqués » un appui de 12 716$ afin d’offrir de nouvelles activités visant la réduction de l’isolement social des aînés, le dialogue intergénérationnel, la sécurité des aînés, mais aussi des ateliers de couture et de peinture.

« En soutenant des projets, nous veillons à ce que les aînés participent en grand nombre aux activités proposées près de chez eux. Nous nous assurons également qu’ils obtiennent la reconnaissance, le respect et l’admiration auxquels ils ont droit », de dire Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan

Les aînés sont les piliers de nos familles et leur contribution au patrimoine du Canada est inestimable. C’est pour cette raison que le gouvernement du Canada réitère son soutien vigoureux pour des initiatives de vieillissement positif, et encourage un rôle actif des aînés dans nos collectivités à travers le bénévolat, la transmission de connaissances et la participation à des activités sociales.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.