Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 août 2018 - 15:27 | Mis à jour : 22 août 2018 - 15:31

Tourisme Laval et la Ville de Laval signent une nouvelle entente

La Ville de Laval est heureuse d’annoncer qu’elle poursuit pour trois autres années, soit de de 2018 à 2020, l’entente avec Tourisme Laval.

Lors de la séance du conseil municipal du mardi 7 août, la Ville de Laval s’est engagée à verser une première contribution financière pour 2018 de 445 800 $. Tourisme Laval est un partenaire clé pour notre ville en contribuant activement à sa vitalité économique. Ce secteur représente 11 % des emplois à Laval.

Conformément aux orientations de la vision de Laval Urbaine de nature, l’entente vise à poursuivre notre collaboration avec cet important partenaire.

L’entente en bref :

Soutenir la mission et le fonctionnement de Tourisme Laval particulièrement dans ses activités de développement de l’offre, de signalisation des attraits et de promotion de la destination, incluant les initiatives touristiques municipales.

  • Accroître la notoriété de la destination dont notamment celle du centre-ville qui est en plein effervescence.
  • Travailler de manière coordonnée pour faire de Laval une destination vivante, innovante et performante en ligne avec la vision que Tourisme Laval s’est donnée avec sa nouvelle planification stratégique 2018-2022.

Le tourisme en chiffre :

  • Le taux d’occupation dans les établissements hôteliers lavallois a atteint un sommet en 2017, soit 80,9 %, le meilleur résultat au Québec.
  • Laval a accueilli 201 congrès et événements en 2018.
  • Plus de 1,8 million de touristes ont visité Laval, une augmentation de 9,5 % par rapport à l’année dernière.
  • 180 entreprises membres de Tourisme Laval.
  • Plus de 1 000 établissements lavallois sont liés aux différents secteurs touristiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.