Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 septembre 2018 - 15:13 | Mis à jour : 19:28

Des citoyens inondés en 2017 encore dans l’attente

Odette Lavigne, candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Fabre, déplore que certains dossiers sur les inondations de 2017 n’aient pas encore été réglés, laissant des citoyens sans réponse.

« Comme candidate, j’ai été rapidement interpellée au sujet des inondations de 2017 qui ont touché notre circonscription. J’ai rencontré des citoyens qui me disaient que leurs dossiers étaient encore ouverts et que certains étaient même en attente de savoir leur maison sera démollie ou non! »

Deux citoyens de Laval, madame Armande Walker et monsieur Matthew Foley, sont toujours en attente d’une décision. « Ils m’ont raconté ce qu’ils ont vécu et tout ce qu’ils ont dû endurer à cause des délais rencontrés », souligne Odette Lavigne.

Madame Walker ne sait toujours pas après plus d’un an et demie, si sa maison sera démolie ou restaurée. « Nous sommes inquiets car les délais sont longs, et notre sous-sol n’est pas isolé pour affronter le prochain hiver » renchérit madame Walker.

De son côté, M. Foley tente encore de connaître le montant qu’il recevra pour rénover son sous-sol. « Tout ce que je veux, c’est de savoir pourquoi je ne recevrai que 8 000$ en dédommagement alors que la rénovation complète de mon sous-sol coûtera minimalement 40 000$ ».

De plus, M. Foley a sollicité l’aide de la députée sortante, Monique Sauvé et la réponse qui lui a été transmise par un de ses employés a été négative. Il déplore aussi le manque de compassion et de compréhension du ministère de la Sécurité publique : « Je peux vous dire que je me suis senti bousculé psychologiquement dans le traitement de mon dossier, ce qui ajoute beaucoup de stress ».

La candidate du Parti Québécois dans Fabre s’est engagée, si elle est élue députée, à assigner un de ses employés, disponible à temps plein, à la gestion des dossiers en attente et de voir à ce qu'ils soient réglés dans le délai le plus court possible.

« C’est inconcevable que ces dossiers soient toujours en suspens alors que le premier ministre sortant Philippe Couillard affirmait au fort plus de la crise des inondations, qu’il serait là quand tous les médias auraient cessé de parler de cette tragédie. Des dossiers comme ceux de nos concitoyens madame Walker et M. Foley sont incompréhensibles et démontrent que le gouvernement sortant fait peu de cas du stress et de l’attente vécus par ces gens. C’est un manque flagrant de compassion et c’est inacceptable », de conclure Odette Lavigne. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.