Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 octobre 2018 - 06:00

Chats et chiens stérilisés et vaccinés recherchent familles d'adoption aimantes

Journée d’adoption d’animaux de compagnie

Les citoyens désirant adopter un animal de façon responsable auront l'occasion de le faire le 14 octobre prochain. 

À l’occasion de la 13e Journée d’adoption d’animaux de compagnie, organisée par la Ville de Laval, de nombreux refuges animaliers seront réunis de 11 h à 15 h au pavillon du Bois-Papineau (3235, boulevard Saint-Martin Est).

​Tout pour une adoption responsable

Lors de cette journée, tous les animaux présents et prêts à être adoptés seront stérilisés et vaccinés. Ils seront offerts à des prix très raisonnables variant selon l'animal choisi (entre 80 $ et 400 $). Seul l'argent comptant sera accepté sur place.

Refuges présents :

·       Mère Théréchat 

·       Ronronne avec moi 

·       Un toit pour chat 

·       Centre d’adoption d’animaux de Laval

·       Refuge Magoo

·       Berger Blanc

 

Si les visiteurs ne trouvent pas sur place le compagnon qui conviendrait le mieux à leur style de vie, ils pourront entreprendre des démarches d'adoption auprès de certains refuges.

​Médaille pour chiens et chats

Les gardiens de chats et de chiens pourront profiter de l'occasion pour se procurer leur permis et médaille annuels, obligation prévue dans le règlement municipal concernant les animaux. Pour les chats, le coût du permis est de 7 $ cette année, et pour les chiens, le coût est de 27 $. Notons que la médaille est incluse dans le prix du permis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.